News

Batibouw: nos rubriques, nos experts à votre service

24 février 2020

Batibouw ouvre bientôt ses portes et nous avons déjà poussé celles de l’une ou l’autre grande entreprise de construction pour entrevoir les grandes tendances du secteur, en matière d’isolation, de systèmes. Autant de sujets que vous retrouverez également traités dans nos dossiers sur notre site. Bonne visite.

Une maison à bâtir, de grosses rénovations à réaliser ? Pour concrétiser vos envies, rien de tel que les confronter aux professionnels du secteur, afin d’envisager la meilleure manière d’y parvenir dans les limites de votre budget. Batibouw fournit une belle occasion de rencontrer bon nombre d’entre eux réunis en un seul lieu. Sachez qu’experts et conseillers de Test Achats seront également présents au salon pour tenter de répondre, efficacement, en toute neutralité, à vos questions qu’elles soient d’ordre technique ou financier. D’ici là, n’hésitez pas à préparer votre visite en consultant nos nombreux dossiers dédiés à ces questions et regroupés au sein de notre rubrique Batibouw.

Vers notre rubrique Batibouw

 1 100 € du m²

Cette année, nous avons déjà poussé les portes de l’une ou l’autre entreprise de construction  « clé sur porte », pour humer le marché, avoir une idée de prix au mètre carré, savoir quelles solutions en matière d’isolation, de chauffage avaient le vent en poupe. Si ces entreprises ne sont, bien sûr, pas les seuls acteurs sur le marché, elles n’en délivrent pas moins quelques enseignements intéressants sur les grandes tendances du secteur. Sachant que les candidats bâtisseurs auront d’abord à trancher entre 2 options quasi philosophiques: la construction  « traditionnelle » ou la filière bois. Sachant encore que, parmi les modes constructifs, les matériaux et les systèmes proposés, toutes les options ne se valent pas, en particulier en terme d’impact sur l’environnement.
Au prix du mètre carré bâti, sachez que cette la construction bois resterait toujours un peu – aux alentours de 10 % - plus chère que la construction traditionnelle bien que l’écart aurait tendance à s’estomper. Mais rien ne vous empêche de chercher l’exception confirmant la règle. Pour indication, il ressort que les prix d’une maison traditionnelle simple (1) tournent, pour démarrer, autour des 1 100 € TVAC du m². 

Tout compris? 

Le marketing élémentaire consistant souvent à se démarquer des concurrents, en particulier sur le prix, il n’est pas nécessairement évident de comparer des pommes et des pommes en matière de construction. Pourtant, veillez-y un minimum en questionnant l’ébauche chiffrée que l’on vous soumet pour votre projet.  TVA, architecte, essai de sol, étude de stabilité, mission PEB, sécurité du chantier, assurances, suppléments liés aux particularités du chantier (distance, accès,…), revêtements de sol  sont autant de postes à considérer, sans que la liste ne soit exhaustive. Afin d’éviter les mauvaises surprises, pensez à ajouter le prix des raccordements (eau, gaz, électricité, égout, téléphone, télédistribution,... ) variant fort en fonction des situations spécifiques et souvent non comptés. Tout comme la cuisine.

Isolé, oui merci 

Le polyuréthane projeté fait la quasi-unanimité pour l’isolation du sol, dans une épaisseur d’au minimum 12 cm.  Pour les murs, de nombreux choix sont possibles, mais le polyuréthane, sous forme cette fois de panneaux rigides, là encore d’au minimum 12 cm, semble tenir la corde dans la construction traditionnelle, ou encore la laine minérale semi-rigide dans une épaisseur un peu plus épaisse. Dans la filière bois, on utilisera plus volontiers, entre les montants, fibres et laines de bois ou encore de l’ouate de cellulose moins chère dont on compensera la moindre efficacité par une épaisseur plus importante. Pour le toit, on passe généralement à 22 cm minimum de laine minérale. Tout ceci, avec l’objectif de satisfaire les critères PEB et de conserver des prix compétitifs, sachant que d’autres options restent bien sûr ouvertes, en termes de matériaux et d’épaisseur, en fonction de vos désidératas et des impératifs PEB de chaque Région. Parfois compris dans le package, le test d’étanchéité à l’air (blowerdoor test) peut utilement rassurer quant à la bonne mise en œuvre des techniques. Consultez nos dossiers pour en savoir plus sur les isolants et les types de vitrage

Chauffage au gaz pour minimiser les coûts

Si le gaz de ville est disponible, c’est généralement une chaudière pour ce combustible qui, de prime abord, est proposée pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage.  Pour le chauffage par le sol et l’eau chaude sanitaire, certains constructeurs préfèrent cependant mettre en avant les pompes à chaleur s’appuyant de préférence, pour capter des calories, sur les 11° degrés de température constante dans le sol. Pour vous chauffer, toutes les options restent cependant ouvertes et feront varier les prix. Réfléchissez bien, dans la mesure où vous adoptez une solution pour minimum 20 ans! Pensez également au système de ventilation D, double flux avec échangeur de chaleur (beaucoup plus difficile à mettre en œuvre si elle n’est pas pensée dès la conception du bâtiment) bien que ce soit le système C (apport d’air frais par des grilles d’aération et extraction mécanique de l’air vicié) qui, pour des raisons de coût, est souvent proposé en premier lieu. Bien sûr, libre à vous de compléter vos installations par des panneaux solaires afin de diminuer d’autant la facture électrique. Consultez nos dossiers pour faire le point sur les différents systèmes de chauffage, sur la meilleure façon de chauffer l’eau sanitaire en fonction de votre profil, et étudiez la possibilité d’investir dans une installation photovoltaïque

D’autres sujets notamment financiers vous attendent encore dans notre rubrique Batibouw.

Vers notre rubrique Batibouw

(1) Nous avons pris pour base une maison de 160 m² sur deux niveaux, sans cave, sans garage.  

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question.

1 Commentaires

User name
25-02-2020
AMELIE DE DONNEA

Je trouve qu'il faut déjà savoir ce qu'on veut avant d'y aller... Sinon on peut vite être perdu.
Mais oui je suis déjà allée avec pour objectif de trouver une solution contre le calcaire, et je suis rentrée avec des conseils et offres intéressants. La seule raison pour laquelle je n'ai pas procédé aux travaux après c'est parce que j'habite un appartement et se mettre d'accord avec les autres propriétaires c'est une autre aventure...