Dossier

Colles

02 janvier 2008 Archivé
colles

02 janvier 2008 Archivé

Transparente, super forte, surpuissante. A en croire leur emballage,toutes les colles font des miracles. Quelle colle choisir pour quel matériau ? Comment résistent-elles au temps ? Qu’en est-il de leur facilité d’utilisation ?

Une colle n’est pas l’autre

Les colles de contact n’étant pas les plus puissantes, utilisez-les de préférence pour assembler de grandes surfaces. Par exemple : bois de placage sur panneaux d’aggloméré. Les colles de contact présentent aussi l’avantage de convenir pour l’assemblage de matériaux flexibles.
Les colles instantanées sont idéales pour réparer de petites surfaces lisses comme un porte-essuie cassé. La colle agit très rapidement et le résultat est particulièrement solide. Les colles instantanées ne sont efficaces qu’à condition d’avoir un bon contact entre les surfaces à assembler. En d’autres termes, pour coller deux morceaux de matériau rigide, ceux-ci doivent parfaitement s’imbriquer – ce qui n’est pas nécessairement le cas avec des matériaux poreux.
Dans ce cas, mieux vaut opter pour une colle à deux composants, qui offre en outre un délai de mise en oeuvre plus long. Les colles à deux composants contiennent une résine et un durcisseur que l’on mélange pour obtenir la colle. Ces colles sont souvent utilisées pour réparer la pierre et le marbre. Elles permettent de combler les fissures et d’assembler des surfaces irrégulières. Après durcissement complet, ces colles sont capables de résister à des pressions multidirectionnelles très fortes.
Parallèlement à ces trois catégories, les fabricants proposent aussi des colles à usage spécifique, comme pour le bois, les plastiques difficiles et le verre. Vous trouverez aussi dans les rayons des pâtes de réparation à pétrir avant usage. Une fois durcies, elles offrent une certaine résistance. On les utilise pour reboucher des trous ou réparer des fissures dans les tuyaux d’écoulement. Les fabricants affirment qu’on peut aussi les utiliser pour d’autres types de collages.
Il y a aussi une nouvelle super-colle de Pattex Repair Extreme. Selon le fabricant, cette colle appartient à une nouvelle génération plus puissante, qui permet de réaliser tous types de travaux. En pratique, ce n'est cependant pas toujours le cas.

Conseils pour un résultat optimal

Quelques astuces pour bien utiliser votre colle…

  • Nettoyez soigneusement les surfaces à assembler à l’aide d’un solvant (méthanol ou acétone pour les colles instantanées, white spirit pour les colles de contact). Après l’assemblage, enlevez les excédents de colle avec ces mêmes produits.
  • Poncez légèrement les surfaces au papier de verre pour augmenter l’effi cacité des colles à deux composants. Humidifiez les surfaces poreuses pour augmenter l’efficacité des colles instantanées.
  • Si vous utilisez une colle de contact, enduisez de colle les deux surfaces à assembler. Si vous utilisez une colle instantanée, appliquez quelques gouttes sur une seule des deux surfaces.
  • N’utilisez pas plus de colle que nécessaire, surtout dans le cas d’une colle instantanée.
  • Pressez fortement les deux parties enduites de colle de contact à l’aide d’un serre-joint ou d’un étau. S’il s’agit de matériaux souples, martelez-les avec un marteau en caoutchouc.
  • Respectez un temps de pose plus long que celui préconisé par le fabricant avant d'utiliser pleinement l'élément collé.

Quelques conseils de sécurité

De nombreuses colles sont inflammables ou dégagent des vapeurs nocives encore plus inflammables. Il en va de même pour les solvants (surtout l’acétone). Respectez dès lors les consignes de sécurité suivantes :

  • travaillez dans un endroit bien ventilé
  • évitez les flammes nues dans l’environnement immédiat et éteignez tout éclairage au gaz
  • ne fumez pas et demandez aux personnes autour de vous de faire de même
  • n’inhalez pas les vapeurs nocives des colles de contact
  • conservez les colles hors de portée des enfants
  • conservez les colles instantanées dans un endroit frais, séparé des aliments
  • évitez tout contact avec la peau (risque d’irritation)

Imprimer Envoyer par e-mail