Dossier

Pollution intérieure

04 janvier 2019
Pollution intérieure

04 janvier 2019

L'air extérieur n'est pas aussi propre qu'il y paraît, mais pour l'air intérieur, le constat est malheureusement encore plus alarmant. Certaines analyses abordables permettent de vérifier si l'air de votre habitation pourrait nuire à votre santé.

Formaldéhyde

Le formaldéhyde est un des composés organiques dits volatils (COV). Il s'agit de substances chimiques composées de carbone et d'hydrogène qui s'évaporent relativement rapidement à température ambiante. Raison pour laquelle on peut les retrouver dans l'air intérieur. Leur utilisation est très répandue et un grand nombre de sources d'émission peuvent être présentes dans toutes les maisons: peinture, vernis, colle, plastique, encre, produits d'entretien, détachants,… Le formaldéhyde est sans aucun doute le COV le plus courant en raison de son utilisation à grande échelle, entre autres dans les matériaux de construction. Il s'agit d'un gaz incolore à forte odeur mieux connu par le commun des mortels sous l'appellation commerciale de formol.

Que dit la loi?

L'organisation mondiale de la santé a fixé des valeurs limites pour l'exposition au formaldéhyde. Les personnes sensibles devraient de préférence s'abstenir de s'exposer plus de 30 minutes à une concentration de formaldéhyde de 10 µg/m³. Quant aux autres, la limite est fixée à 100 µg. En Belgique, seule la Région Flamande a adopté ces valeurs dans la législation.

Quel est le problème?

Nul doute que les COV peuvent occasionner bien des problèmes de santé, mais difficile encore à ce jour de décrire les effets pour chaque substance prise individuellement. Le formaldéhyde est toutefois une exception. C'est l'une des dix substances les plus souvent à la base d'allergies provoquant une irritation des yeux, du nez et de la gorge. Cette substance augmente par ailleurs le risque de cancer de la gorge en cas d'exposition professionnelle.

Que faire?

La première étape consiste évidemment à essayer de limiter le plus possible le nombre de sources d'émission comme le bois aggloméré et les revêtements de sol contenant des colles au formaldéhyde. Une ventilation et aération suffisantes sont par ailleurs essentielles pour combattre cette pollution. Limitez également la température (maximum 20°C) et l'humidité (40 à 60%) dans l'habitation.

Comment fonctionne l'analyse?

L'analyse se limite à un seul COV, le formaldéhyde en l'occurrence. Suite à votre demande du kit de test, nous vous ferons parvenir un appareil de mesure (radiello) ainsi qu'un questionnaire concernant vos habitudes de vie et éventuels problèmes de santé. Afin de mener l'analyse à bien, installez le radiello dans votre habitation pendant 48 heures. Envoyez ensuite l'appareil au laboratoire. Les résultats vous parviendront par la poste.