Dossier

Pollution intérieure

04 janvier 2019
Pollution intérieure

04 janvier 2019

L'air extérieur n'est pas aussi propre qu'il y paraît, mais pour l'air intérieur, le constat est malheureusement encore plus alarmant. Certaines analyses abordables permettent de vérifier si l'air de votre habitation pourrait nuire à votre santé.

Moisissures

Moisissures

Les moisissures sont des microchampignons pouvant proliférer très rapidement. Elles ont besoin d'un climat humide pour prospérer, d'autant plus volontiers dans les endroits sombres et mal ventilés. La présence de moisissures indique donc un problème d'humidité dans votre habitation. La plupart du temps, la cause en est la condensation (faire sécher le linge à l'intérieur, préparer les repas, …). Toutefois, il est possible que la structure de votre habitation soit en cause: humidité ascendante, infiltration d'eaux de pluie, …

Quel est le problème?

Les moisissures peuvent provoquer des réactions allergiques comme des inflammations de la muqueuse nasale, des bronchites chroniques et de l'asthme. Elles peuvent également être responsables d'irritations comme l'hypersensibilité ou l'aggravation de l'asthme. Peuvent également apparaître des symptômes comme des maux de tête, de la fatigue et des pertes de mémoire. Le risque de subir ces problèmes de santé est particulièrement plus grand chez les femmes enceintes, les jeunes enfants, les personnes âgées et les malades.
Bien que la plupart des moisissures soient inoffensives, certaines variantes comme l'Aspergillus versicolor, le Fusarium et le Stachybotrys peuvent s'avérer bien plus agressives. Elles produisent des mycotoxines, une substance provoquant une irritation des muqueuses, affaiblissant le système immunitaire et pouvant même provoquer des hémorragies pulmonaires chez les très jeunes enfants.

Que faire?

Pour prévenir les moisissures, l'essentiel est de maîtriser le degré d'humidité dans votre habitation. Pour ce faire, mettez votre linge à sécher à l'extérieur, aérez suffisamment votre salle de bain après avoir pris un bain ou une douche, faites fonctionner la hotte et couvrez vos casseroles lorsque vous préparez les repas. Pour éviter une condensation trop importante, évitez de laisser la température de votre habitation descendre en-dessous de 17°C. Si vous avez déjà des problèmes de moisissures, ne perdez pas une seconde. Vous pouvez traiter vous-même une petite surface en nettoyant l'endroit incriminé avec un détergeant et de l'eau de javel diluée. Si la surface est trop importante, le nettoyage devra être confié à une entreprise spécialisée.

Comment fonctionne l'analyse?

Suite à votre demande du kit de test, nous vous ferons parvenir un paquet contenant des directives permettant de prélever un échantillon, ainsi que des lames de microscope comportant des morceaux de ruban d'adhésif transparent d'environ 3 cm. Appliquez le ruban adhésif sur les endroits suspects de manière à prélever suffisamment de spores de moisissure; envoyez ensuite les lames au laboratoire. Les résultats ainsi que des conseils pratiques vous parviendront par la poste dans les deux mois.