Dossier

Pollution intérieure

04 janvier 2019
Pollution intérieure

04 janvier 2019

L'air extérieur n'est pas aussi propre qu'il y paraît, mais pour l'air intérieur, le constat est malheureusement encore plus alarmant. Certaines analyses abordables permettent de vérifier si l'air de votre habitation pourrait nuire à votre santé.

Radon

Radon

Le radon est un gaz naturel et radioactif provenant du sous-sol. Ce phénomène se présente principalement dans des endroits où le sous-sol est rocailleux, par exemple dans les Ardennes. Le radon est inodore, incolore et insipide. Le degré de radioactivité du radon dans l'air s'exprime en Becquerel par mètre cube.

Que dit la loi?

Pour le moment, seule la Commission Européenne a émis des recommandations. Elle conseille d'entreprendre des actions lorsque la teneur en radon (moyenne annuelle) d'une habitation dépasse les 400 Bq/m³ pour une habitation existante ou les 200 Bq/m³ pour les nouvelles constructions. L'organisation Mondiale pour la Santé privilégie un seuil moins élevé, en l'occurrence 100 Bq/m³, arguant qu'à ce stade existe le risque de développer un cancer.

Quel est le problème?

Le radon est responsable de 10 à 30% des cancers du poumon en Belgique. Le risque dépend toutefois fortement de la durée d'exposition ainsi que de la concentration observée. Cette concentration varie quant à elle fortement d'une région à l'autre. Les territoires à risque sont le sud de la Belgique et certaines parties du Brabant Wallon et du Hainaut. Les fumeurs exposés au radon courent par ailleurs un risque plus important étant donné que les effets néfastes du tabac et du radon se conjuguent.

Que faire?

Veillez à éviter toute ouverture entre le sous-sol et votre cave pour empêcher toute intrusion de radon dans votre habitation. Si vous remarquez des fissures ou crevasses, colmatez-les sans tarder avec du ciment, du mastic ou du silicone. Prévoyez également un système de ventilation correct dans la cave. Si la présence de radon dans votre cave est déjà avérée, une ventilation correcte peut néanmoins réduire sa concentration de 50 à 75%.

En quoi consiste une analyse?

Suite à votre demande du kit de test, nous vous ferons parvenir un sachet contenant un petit appareil de mesure en plastique. Posez-le pendant trois mois sur un meuble dans votre espace de vie. Il est préférable de procéder à cette mesure en hiver, lorsque les fenêtres de l'habitation restent souvent fermées. Cela implique concrètement que vous pouvez réaliser le test entre début octobre et avril. Après ce délai, envoyez l'appareil au laboratoire avec lequel nous collaborons. Le résultat vous sera ensuite envoyé par la poste. Si la teneur dépasse le seuil maximal conseillé par la Commission Européenne, c'est à dire 400 Bq/m³, votre envoi contiendra également quelques conseils.