Guide d'achat

Peintures murales

19 décembre 2017
Guide d'achat peintures

19 décembre 2017
Envie de repeindre votre intérieur ? Pour ne pas être pris au dépourvu, mieux vaut utiliser une peinture de qualité. Nous vous expliquons pas à pas comment la choisir, avec en prime quelques conseils pratiques pour un résultat réussi.

Types de peintures

Quels sont les types de peinture qui existent ?

La réglementation a limité les peintures les plus polluantes; celles à base de solvants sont donc devenues rares. La majorité des produits disponibles sont des peintures à base d’eau.

  • Peinture à base d’eau: Outre le fait que la peinture à base d’eau dégage moins d’odeurs, cette variante présente plusieurs autres avantages par rapport à la peinture à base de solvants : elle est nettement plus simple à appliquer, sèche rapidement et peut donc vite être recouverte d’une deuxième couche. Les retouches sont un jeu d’enfants, les écaillements et les fissures sont pratiquement inexistants et le matériel peut être nettoyé à l’eau.
  • Peinture à base de solvants (alkydes): Ce type de peinture est nettement plus polluant et a pratiquement disparu du marché. La peinture de ce type présente une odeur marquée et se nettoie uniquement au moyen de solvants (ex.: White spirit). Elle peut toutefois être retouchée pendant une période plus longue que la peinture à base d’eau, car elle sèche moins vite. Les marques de rouleau et de brosse qui apparaissent parfois sur le mur sont moins fréquentes.

La qualité d’une peinture est-elle proportionnelle à son prix ?

En partie oui, mais les variantes bon marché ne sont certainement pas toujours de moins bonne qualité. Notre Maître-Achat de Gamma coûte, par exemple, seulement 1,53€/m². Voyez tous les résultats de nos tests dans notre comparateur. Certes, les peintures plus onéreuses aboutissent généralement en haut du classement, tandis que les variantes les moins chères arrivent en queue de peloton

Comment puis-je comparer les prix d’une peinture murale ?

Peut-être êtes-vous tenté de comparer en magasin le prix au litre. En soi, cela n’a pas beaucoup de sens. Le rendement de chaque produit est différent, ainsi que le nombre de couches dont vous avez besoin pour une belle couverture, auxquelles il convient encore d’ajouter le primer. C’est la raison pour laquelle dans notre comparateur, vous trouverez un prix/m², primer inclus. Vous pouvez ainsi vous faire une idée plus précise du coût d’un produit donné.

Quelle est la différence entre une peinture mate et brillante ?

La différence ne réside pas uniquement dans l’aspect. Une peinture mate convient à merveille pour des murs et des plafonds par exemple. Toutefois, au cas où vous souhaiteriez pouvoir nettoyer régulièrement le mur, mieux vaut opter pour un peu plus d’éclat (« satiné » sur l’étiquette), plus facilement lavable. L’inconvénient d’une telle peinture est qu’elle est moins facile à appliquer et à rectifier, mais aussi qu’elle accentue davantage les irrégularités. Une bonne préparation est dès lors cruciale avec une telle peinture pour un beau résultat final. L’inconvénient de la peinture mate est qu’elle est un peu plus sensible aux taches et à l’humidité.

Un primer est-il toujours nécessaire ?

Commencer les travaux de peinture par un primer est toujours une bonne idée. En effet, c’est le meilleur gage d’un beau résultat final. Sur certains supports, les nouvelles plaques de plâtre ou le plâtre brut par exemple, le mur absorberait trop votre peinture sans primer, entraînant ainsi des traits ou des différentes de couleur. Un primer est par ailleurs important pour une bonne adhérence de votre peinture. Comparez cela à du ruban adhésif double-face qui adhère de part et d’autre. Voilà pourquoi de nombreux fabricants conseillent sur l’étiquette de leur produit de systématiquement appliquer au préalable un primer avant d’appliquer la peinture.


Imprimer Envoyer par e-mail