Communiqué

Test Achats dénonce les fausses promesses des désherbants écologiques

24 mars 2021

Le printemps est à nos portes. A cette occasion, Test Achats a analysé 19 désherbants écologiques pour vérifier dans quelle mesure ils sont efficaces pour lutter contre les mauvaises herbes. Résultats? Bien que les fabricants promettent des résultats rapides, l’organisation de consommateurs doit malheureusement constater qu’aucun désherbant écologique ne fonctionne.

Alternatives au glyphosate

Depuis 2018, il est interdit de vendre des herbicides contenant du glyphosate aux particuliers, ce qui est évidemment une bonne chose en raison de l’impact négatif de cette substance sur l’environnement et sur la santé. De nombreux consommateurs se tournent donc vers des solutions plus respectueuses de l'environnement qui fonctionnent sur base de substances actives, comme l'acide pélargonique, l'acide acétique ou un mélange d'acides gras. Ces produits agissent davantage sur les parties aériennes d'une plante et ne tuent pas la racine elle-même comme le font les produits à base de glyphosate. Test Achats a examiné 19 de ces herbicides "écologiques": des marques connues telles que Roundup, DCM, Aveve et Ecostyle et a testé leur efficacité sur différents types de plantes: pissenlit, herbe, mousse, plantain, trèfle, mousse, marguerite et renoncule.

 

 

Pas efficace

Après avoir appliqué les pesticides sur les plantes, Test Achats a examiné l'effet après 1 heure, après 3 heures, après un jour, après une semaine et enfin après un mois. L'organisation de consommateurs a mené le test pendant les mois de mai, juin, juillet, septembre et octobre. "Malheureusement, pas un seul désherbant écologique n'a réussi à éradiquer les mauvaises herbes. Seul le pissenlit a été contrôlé avec un certain succès par les différents produits, mais au bout d'un mois, il a refleuri", explique Julie Frère de Test Achats. "L'emballage de certains produits indique que les premiers effets sont visibles "après trois heures" ou même après une heure, mais cela ne semble être que mensonge", conclut la porte-parole.

 

 

Pas bon marché

Les désherbants "écologiques" affichent pourtant un prix élevé. Les produits prêts à l'emploi, dilués dans des bombes aérosols, coûtent environ 15 € par litre, ce qui permet théoriquement de traiter une dizaine de mètres carrés. Les produits concentrés coûtent facilement 20 € pour un quart de litre. Si on les dilue, on peut pulvériser plus de 100 m². Cela représente beaucoup d’argent pour des produits qui ne fonctionnent pas et donc inutiles, souligne Test Achats.

 

 

Des améliorations sont nécessaires

Pour Test Achats, les mauvais résultats de son test ne doivent pas déclencher de ruée sur des produits chimiques. « Nous demandons aux fabricants des alternatives plus "écologiques" d’améliorer l’efficacité de leurs produits, d’une part, et d’informer correctement les consommateurs au sujet de leurs performances d’autre part», explique Julie Frère.  Dans l’intervalle, les jardiniers peuvent compter sur les couvre-sols, un débroussaillage abondant, les désherbeurs et les nettoyeurs haute pression pour arrêter la croissance des plantes indésirables.

 

 

www.test-achats.be/plaisirsextrahorsdinaires

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.