Dossier

Comprendre son chauffage central

02 mars 2018
guide achat chauffage

Comme la majorité des Belges, vous possédez ou pensez vous tourner vers un chauffage central? Encore faut-il savoir en quoi cela consiste exactement et quelle est l'installation la plus adaptée dans votre cas! Informez-vous pour faire le meilleur choix au moment de comparer les devis d'installation ou de rénovation de votre système.

La régulation

La régulation est le chef d’orchestre de votre installation de chauffage. Sa tâche est de vous assurer une température de confort là où vous le désirez, quand vous le désirez, tout en n’utilisant pas plus de combustible que nécessaire.

Thermostat d’ambiance ou sonde extérieure ?

Il existe deux grands types de régulation : par thermostat d’ambiance et par sonde de température extérieure. Le thermostat d’ambiance mesure la température de la pièce dans laquelle il est installé (généralement la pièce principale) et enclenche la chaudière dès qu’il fait plus froid que la température demandée.

Il est préférable que le thermostat d’ambiance commande directement le brûleur et non le circulateur, car cela entraînerait du bruit et plus de consommation.

La sonde de température extérieure commande la chaudière en fonction de la température extérieure qu’elle mesure. Ce système demande de la part du chauffagiste un réglage de la courbe de chauffe : il doit programmer le fonctionnement de la chaudière en fonction du type de maison. En effet, pour une même température extérieure, une maison bien isolée et orientée au sud demandera moins de chauffage qu’une maison mal isolée et orientée au nord. L’avantage du système est que la température de la chaudière peut être plus basse.

Notons que les systèmes les plus évolués mesurent également la température intérieure dans le séjour via une forme de thermostat d’ambiance et ajustent le fonctionnement de la chaudière afin de garantir un maximum de confort en toutes circonstances.

Possibilité de programmation

Toute bonne régulation doit aussi offrir la possibilité d’établir une programmation horaire qui permette un fonctionnement au ralenti durant la nuit et durant vos absences.

Et profitons-en pour tordre une bonne fois le cou à un mythe qui a la vie dure : contrairement à ce que l’on entend encore fréquemment, il est très utile de baisser la température pendant la nuit ou lors de votre absence. La relance du chauffage consommera effectivement un peu plus d’énergie, mais cela n’anéantira jamais le gain engrangé pendant le fonctionnement au ralenti.

Vannes thermostatiques

Que vous ayez opté pour le thermostat d’ambiance ou pour la sonde extérieure, il est fortement conseillé tant pour le confort que pour l’économie d’énergie, d’installer des vannes thermostatiques sur les radiateurs ou les convecteurs afin d’ajuster la température pièce par pièce. Seul endroit où il n’est pas utile d’en installer : la pièce où se situe le thermostat d’ambiance.