Dossier

Pas de chauffage électrique miracle

24 octobre 2016
pas de chauffage électrique miracle

24 octobre 2016
Certains vendeurs vous promettent des économies mirifiques sur vos factures grâce à  leurs systèmes de chauffage électrique "à infrarouge", "à faible inertie" ou autre. Nous vous expliquons pourquoi il ne faut pas les croire sur parole.

Chauffage à infrarouge

Ces dernières années, l'idée qu'il existerait un "chauffage à infrarouge" alternatif très performant se renforce chez le consommateur. Il n'y a pourtant rien d'alternatif ou de miraculeux dans ce type de chauffage.

Un chauffage peut diffuser la chaleur principalement de deux manières : en envoyant de l'air chaud ou en rayonnant. Un convecteur brassant de l'air transmettra sa chaleur via l'air chaud. Un chauffage par le sol ou un panneau radiant la transmettra principalement par rayonnement. Ce rayonnement est simplement de l'infrarouge, tout corps chauffé en émettant. 

Le chauffage électrique dit "à infrarouge" est un chauffage par rayonnement qui ne soufflera ou ne brassera pas d'air chaud : il peut s'agir d'un panneau de grande surface ou d'une petite surface chauffée à très haute température, comme une résistance portée à rouge. 

Pas de miracle

Celui qui se place près d'un tel radiateur sentira l'infrarouge le chauffer directement. Il faut bien faire remarquer qu'il faut être assis assez près du radiateur et en face de lui pour en sentir pleinement l'effet et qu'il ne chauffe ainsi directement qu'une face du corps. Recevoir de la chaleur que d'un côté n'est pas nécessairement très confortable sur une longue période. Réguler un tel chauffage est aussi difficile, le système n'ayant pas une mesure précise de ce qui est reçu par la personne. 

Lors d'une utilisation longue dans une pièce d'habitation, le chauffage à infrarouge va finalement aussi réchauffer les murs, puis indirectement l'air. On retrouvera une situation équivalente à celle des convecteurs électriques. Le  prétendu gain de chauffage "parce qu'il ne faut pas chauffer toute la pièce" ne sera donc plus là. 

 Où l'utiliser

En pratique, le chauffage électrique par rayonnement peut être une solution dans la salle de bains, où une partie du corps peut être chauffée en direct sans attendre que toute la pièce se chauffe. Attention: l'appareil fonctionnera au maximum et le compteur tournera : n'espérez pas non plus de fortes économies. 

En dehors de l'usage domestique, citons encore deux cas, parfois cités comme exemples pour vous convaincre de l'efficacité des systèmes : 

  • dans un hall de travail (usine) où il est impossible de chauffer tout le volume et qu'il faut apporter un minimum de confort aux travailleurs assis à leur poste;
  • à une terrasse extérieure : le terme "intéressant" ne porte absolument pas ici sur l'utilisation rationnelle de l'énergie ou sur l'environnement : le gain est pour le cafetier qui reçoit plus de clients.   

Ces situations sont difficilement extrapolables au chauffage d'une habitation.