Dossier

Pas de chauffage électrique miracle

24 octobre 2016
pas de chauffage électrique miracle

24 octobre 2016
Certains vendeurs vous promettent des économies mirifiques sur vos factures grâce à  leurs systèmes de chauffage électrique "à infrarouge", "à faible inertie" ou autre. Nous vous expliquons pourquoi il ne faut pas les croire sur parole.

Restez critiques

Les techniques de vente et promotions du chauffage électrique "miraculeux" doivent vous alerter . Soyez très méfiant si on vous expose : 

  • des appareils exclusivement vendus sur des foires, à la sortie de magasins ou via des représentants se rendant à domicile;
  • des prix non fournis tant que vous ne faites pas plusieurs démarches, comme laisser venir quelqu'un chez vous, par exemple;
  • un prix de vente en plusieurs centaines voire milliers d'euros pour un radiateur électrique, aussi beau soit-il;
  • des performances annoncées trop belles pour être vraies: "2 fois moins de puissance à installer" ou "50 % d'économie de consommation", tout cela pour un confort accru;
  • des bienfaits insoupçonnés pour la santé;
  • des arguments sortis d'un roman de science-fiction, comme "le courant électrique qui va d'une électrode à l'autre (50 fois par seconde) fait accroître la vitesse des électrons. Avec la chaudière ionique; on passe de quelques mm/secondes à 280km/seconde";
  •  l'une ou l'autre médaille de salons des inventeurs;
  • des tas de labels ou des essais de laboratoires présentés comme des décorations militaires;
  • des arguments de persécution et du grand complot : "le lobby nucléo-pétrolier fait tout pour nous empêcher de distribuer notre produit".

Pour ces derniers points, le consommateur pourrait penser : "je suis en présence d'une technologie révolutionnaire que personne n'a vue ou exploitée". Mais comme nous l'avons dit, le chauffage électrique est déjà au maximum de ce qu'il peut donner.  

  • Balayons enfin l'argument de vente qui voudrait que le chauffage électrique soit écologique. La fumée qu'il n'y a pas chez vous sort par contre à la centrale électrique. Même avec la part de nucléaire et et de renouvelable dans la production d'électricité, il faut compter qu'il y a autant de CO2 émis par du chauffage électrique qu'avec le chauffage fossile. Et ce n'est pas un contrat vert d'électricité qui changera les choses : nous avons déjà dénoncé le greenwashing derrière ces contrats. 

Bref, si vous avez la fibre écologique, minimisez l'utilisation du chauffage électrique : mettez vos moyens dans l'isolation de votre habitation et si vous voulez un chauffage utilisant l'électricité, optez pour une pompe à chaleur.