News

Test: Honeywell Evohome WiFi

09 décembre 2015
honeywell

09 décembre 2015

A l'inverse de la plupart des thermostats intelligents qui ne permettent pas de régler la température dans chaque pièce séparément, le Honeywell Evohome WiFi franchit le pas. Mais à un tarif assez élevé il est vrai...

Avec le système Evohome, les radiateurs et convecteurs sont équipés de régulateurs à distance permettant de régler la température séparément dans chaque zone (une ou plusieurs pièces). On peut commander à l’aide du régulateur de radiateur, d’un module de commande central ou de l’appli Evohome de son smartphone ou de sa tablette. Vous pouvez créer jusqu’à 12 zones différentes. À l’instar d’autres thermostats intelligents comme Nest, Tado et Netatmo, Evohome intègre combien de temps il faut pour chauffer votre maison ou une zone (p. ex. sur la base de la qualité de l’isolation, de la taille, etc.) pour définir les périodes optimales de démarrage et d’arrêt. Evohome fonctionne en outre avec l’appli IFTTT (if-this-than-that), qui permet d’automatiser votre chauffage (p. ex. de l’éteindre lorsque vous quittez un certain code postal).

Compatibilité et installation

Le système Evohome fonctionne tout aussi bien avec des chaudières on/off qu’avec des chaudières modulantes et il est adapté aux radiateurs et au chauffage par le sol. Le système n’est cependant pas compatible avec les radiateurs électriques. Pour la configuration la plus simple à une zone, il faut installer au moins trois composants : le module de commande (remplace l’ancien thermostat et peut éventuellement être utilisé de façon nomade partout dans la maison), le module de relais (installé au niveau de la chaudière) et au moins un régulateur de radiateur. Ce système n’est utile que pour plusieurs zones et vos vannes thermostatiques complémentaires devront être remplacées par des régulateurs électroniques.

Vous devriez pouvoir vous charger de l’installation, car il n'y a pas de travaux lourds à réaliser. Si vous préférez faire appel à un spécialiste, une liste d’installateurs agréés est disponible sur le site Web de Honeywell.

Module de commande

Le module de commande peut être placé au mur ou sur un support de table. Deux batteries rechargeables confèrent une autonomie limitée au module (p. ex., pratique pour la programmation). Après environ 30 minutes, un signal indique qu’il faut recharger le module. La commande du module est intuitive. L’écran de démarrage donne directement un aperçu des températures dans les différentes zones de votre habitation. En appuyant sur une zone, vous obtiendrez un aperçu plus détaillé des paramètres et pourrez augmenter ou baisser la température d’une zone par demi-degré à l’aide de touches fléchées. Vous pouvez également paramétrer un programme pour chaque zone. Vous avez également accès à toute une série de programmes rapides permettant de porter la température à un certain niveau dans toutes les zones (p. ex. 15 °C), d’économiser de l’énergie (3 °C en moins à tous les niveaux) ou d’appliquer le programme d’une journée de week-end à un jour (de congé) de la semaine.

Appli

L’appli Evohome est disponible pour Android et iOS. Le réglage de la température nous semble un peu trop compliqué. Un programme complet par zone distincte peut également être activé par l’appli.

Système efficace, mais cher

Evohome est un système de bonne qualité qui fonctionne bien, avec lequel vous pouvez régler votre chauffage à distance et diviser votre habitation en différentes zones de chauffage. Mais il convient uniquement à ceux qui peuvent se le permettre financièrement. Le kit de démarrage avec le module de commande et de relais est disponible au prix conseillé de 299 €. C’est encore raisonnable, mais, comme souvent, les frais cachés se trouvent dans les options. En effet, vous paierez encore 89 € par régulateur de radiateur (sans les batteries à remplacer de préférence chaque année). Sachant qu’un salon compte en moyenne trois radiateurs, on arrive vite à 655 € pour régler votre chauffage de manière autonome à deux endroits différents.