Dossier

Allier une pompe à chaleur à un chauffage classique: une bonne idée?

28 septembre 2020
Chauffage hybride

Vous cherchez à réduire votre facture de chauffage en diminuant votre impact sur l’environnement?  Vous songez à une solution de chauffage hybride ? Notre expert établit pour vous le bilan de tels systèmes et vous renseigne les choses à tenir à l’œil. 

Consommation: serez-vous gagnant?

Un facteur est décisif pour déterminer le gain éventuel de consommation apporté par une pompe à chaleur dans un système hybride : l’écart entre le prix de l’énergie fossile et celui de l’électricité. Or, cet écart varie dans le temps : ces 20 dernières années, l’électricité a déjà été de 2 à 7 fois plus chère que les énergies fossiles. Et les prix varient aussi dans l’espace: les prix du gaz et de l’électricité diffèrent d’une région à l’autre, et même d’un GRD à l’autre. 

Pour nos calculs, nous avons tenu compte des prix moyens de la période 2019-2020 pour lisser les fortes variations de prix de l’électricité et des énergies fossiles liées à la crise du coronavirus. 
Nous avons pris en considération des consommations moyennes, c’est-à dire 15750kWh/an pour un système hybride avec chaudière (+/-1700 de litres mazout) et 10500kWh par an pour un système hybride avec chauffage électrique. 
Nous avons enfin corrélé les rendements des différents appareils au climat belge "moyen". 

Signalons que nos calculs valent globalement pour les deux solutions (hybrides centralisées ou décentralisées), même si l’option décentralisée permet de ne pas devoir allumer le système de chauffage central et évite aussi quelques pertes de distribution (via les conduites). 

  • Pac + chaudière mazout à Bruxelles
    Sachant qu’à Bruxelles, le prix de l’électricité est un peu moins élevé que dans les autres régions, la production de chauffage est moins chère avec une pompe à chaleur dès qu’il fait plus de 3°C. Le gain potentiel par rapport à une chaudière au mazout seule est alors de +/- 10%. d’économie, ce qui donne +/- 90€ d’économie potentielle dans notre scénario. 
    Il suffit pour cela d’un système hybride avec une puissance d’entrée de gamme, soit une pompe à chaleur fournissant +/-4 kW. 

  • Pac + chaudière au gaz à Bruxelles
    C’est le scénario le plus classique à Bruxelles, sachant qu’il s’y pose plutôt des chaudières au gaz naturel. Dans ce cas, la production de chauffage par pompe à chaleur n’est presque jamais moins chère que la production par chaudière à gaz, sauf en cas de temps très doux. Mais le gain sur la facture par un chauffage hybride de ce type est très faible.

  • Pac + chaudière gaz et mazout en Flandre et en Wallonie
    Sur base des prix moyens de 2019-2020, les différentes simulations avec chaudière à mazout ou au gaz donnent les mêmes conclusions: la pompe à chaleur ne permet pas de réaliser d’économie.

  • PAC + chauffage électrique en Flandre, Wallonie et Bruxelles
    Quelle que soit la région, la pompe à chaleur est toujours plus avantageuse que le chauffage électrique classique, même par températures basses. Logique, puisqu’elle utilise plus efficacement le même vecteur énergétique. Le gain potentiel sur la facture peut ainsi atteindre 60 à 70%.
    Dans notre scénario, l’économie est de 1500 à 1900€ par an, selon la région.

En résumé...