Dossier

Allier une pompe à chaleur à un chauffage classique: une bonne idée?

28 septembre 2020
Chauffage hybride

Vous cherchez à réduire votre facture de chauffage en diminuant votre impact sur l’environnement?  Vous songez à une solution de chauffage hybride ? Notre expert établit pour vous le bilan de tels systèmes et vous renseigne les choses à tenir à l’œil. 

Hybridation centralisée ou décentralisée, à quels prix?

Il y a 2 manières de penser l’hybridation de votre chauffage. L’option "centralisée" consiste à allier une pompe à chaleur et une chaudière pour alimenter le chauffage central. 

Notez que la pompe à chaleur (généralement de type air-eau) peut être séparée de la chaudière ou s’intégrer avec elle sous une seule enveloppe (all-in-one) et éventuellement inclure un boiler d’eau chaude sanitaire. Mais dans tous les cas, chaudière et pompe à chaleur seront contrôlées par une régulation décidant quand l’un ou l’autre des appareils doit fonctionner. 

Chauffage hybride centralisé

 

Qu’il s’agisse d’une solution all-in-one ou séparée, la puissance de la pompe à chaleur est le paramètre-clé qui détermine le prix de l’ensemble bien plus que la puissance de la chaudière à gaz ou au mazout. Comptez entre 4500 et 7000€ HTVA (hors accessoires et frais de pose) pour une PAC air/eau de 4kW à rajouter à une chaudière.
Avec un supplément de 300 et 450€ par kW supplémentaire, si vous souhaitez une pompe à chaleur plus puissante .

L’hybridation "décentralisée" consiste quant à elle à installer une pompe à chaleur air-air, non plus en chaufferie mais, dans une ou plusieurs pièces de vie. Ces climatisations capables de diffuser de l’air chaud ou froid sont alors complètement indépendantes du système de chauffage classique, avec l’avantage de ne plus devoir allumer tout le système lors de leur utilisation.

C’est l’option la plus couramment utilisée lorsque que l’on souhaite aussi refroidir son habitation en été et "la" solution hybride en cas de chauffage électrique déjà installé.


Une PAC air/air (climatisation) de 4kW coûte, elle, entre 1300 à 2000€ HTVA (+/-300€ par kW supplémentaire et entre 500 et 1000€ par unité intérieure supplémentaire).