Dossier

Allier une pompe à chaleur à un chauffage classique: une bonne idée?

28 septembre 2020
Chauffage hybride

Vous cherchez à réduire votre facture de chauffage en diminuant votre impact sur l’environnement?  Vous songez à une solution de chauffage hybride ? Notre expert établit pour vous le bilan de tels systèmes et vous renseigne les choses à tenir à l’œil. 

Points d'attention

Si vous envisagez l’hybridation de votre chauffage, voici encore quelques points à tenir à l’œil. 

  • D’abord l’isolation
    Investir dans un système hybride ne se conçoit raisonnablement qu’après avoir convenablement isolé son habitation. Limiter drastiquement les factures d’énergie et les émissions de CO2 passe d’abord par là.

  • Unité extérieure parfois encombrante
    Installer l’unité extérieure d’une pompe à chaleur n’est pas forcément un problème pour celui qui a un jardin, mais c’est parfois un critère limitant en appartement.

  • Régulation complexe
    La régulation optimale du système hybride est nécessairement complexe : il faut tenir compte des tarifs de l’électricité, de la température extérieure et des rendements pour obtenir le bénéfice optimal. Autant de paramètres varient dans le temps et dans l’espace. Qui va introduire et actualiser les prix, déterminer le meilleur programme? Il faudra vous plonger dans les modes d’emploi, faire appel à votre installateur ou compter sur un monitoring efficace à distance. Dans le cas de système décentralisé (PAC air/air), il faudra choisir manuellement quel système enclencher. 

  • Double entretien et contraintes liées au gaz/mazout maintenues
    Avec un système hybride, il faut faire entretenir une chaudière et une PAC, même si cette dernière ne demande qu’un modeste entretien tous les 2 ans. Et le système hybride avec chaudière n’exonère pas des contraintes liées au gaz (accès + compteur + redevance + fournisseur à choisir) ou au mazout (citerne + fourniture + entretien de citerne). 

  • Risque de panne
    Disposer de deux technologies au lieu d’une augmente logiquement le risque de panne. Mais au moins pouvez-vous toujours à faire appel à l’une si l’autre fait défaut en plein hiver.

  • La tentation de la clim’
    Une pompe à chaleur peut aussi produire du froid et faire appel à la climatisation augmente la facture d'énergie et l'impact sur l'environnement. Avec modération, donc.
    Est surtout concerné ici, le système air/air en hybridation décentralisée même si en théorie cela concerne aussi la PAC + chaudière (à condition de fortement modérer le froid injecté dans les radiateurs sous peine de condensation).