Dossier

Remplacement de sa chaudière à gaz: les points d’attention

21 décembre 2020
Chaudière à gaz

Nous avons examiné les devis de 3 membres, candidats au remplacement de leur chaudière à gaz, répartis dans nos 3 régions. Et nous avons tiré des enseignements de cette expérience. Voici ce que devez savoir au moment de remplacer votre chaudière.

Devis passés au crible

Une bonne isolation et l’adoucissement du climat ne dispensent malheureusement pas de chauffer son habitation. En général, le recours au chauffage reste nécessaire chez nous de 6 à 8 mois par an. Et acquérir le moyen de produire ce chauffage représente toujours un lourd investissement s’amortissant sur de longues années. Alors, autant ne pas se tromper, voire vous faire tromper.

Une vingtaine de devis analysés

Pour vous aider à passer ce cap, nous avons demandé à trois membres, candidats au remplacement de leur chaudière à gaz, répartis dans nos 3 régions, de participer à notre enquête, sans que Test Achats n’apparaisse de manière visible. Nous avons ainsi examiné, avec eux, les suggestions et devis de différents chauffagistes professionnels en principe appropriés à leur situation respective. 
Et nous avons quand même enregistré quelques surprises. 

Maison1: douche frisquette en vue

La maison, 2 façades, fait 175 m² de surface. Elle comprend un petit studio orienté Nord. La chaudière actuelle, âgée de plus de 25 ans, chauffe la maison et le studio.  L’eau chaude sanitaire est assurée par un boiler connecté à la chaudière. 

Six installateurs ont remis offres et variantes pour des montants allant de 4800 à 9500€. 

Les puissances proposées pour la chaudière variaient de 20 à 37 kW, là où une puissance de 20 kW suffit amplement. Outre les puissances parfois démesurées et les écarts de prix, nous avons été également surpris par les solutions proposées par deux chauffagistes pour l’eau chaude sanitaire. 

L’un proposait une production d’eau chaude sanitaire en instantané, et l’autre préconisait un petit boiler de 42 litres incorporé, soit 6 minutes de douche en réserve. Sachant que la maison comprend deux salles de bains pouvant être utilisées simultanément, cela augurait de fins de douche un peu frisquettes. A l’évidence un plus gros boiler s’imposait ici.

Aucune offre ne parlait d’isolation des conduits. 

Moyennant l’ajout d’une protection électronique contre la corrosion du boiler  (voir ci-après : eau chaude sanitaire - protection du boiler contre la corrosion), d’une régulation climatique et de l’isolation des conduits, le devis accepté sera ici de 5431€. 

 

Maison 2: puissance de la chaudière à réduire

La maison est une 2 façades typique de ville. La chaudière de 40kW date de 1980  et assure seulement le chauffage. Depuis l’achat de la maison en 2015, la maison a bénéficié d’importants travaux d’isolation et demande donc de voir la puissance de la chaudière drastiquement réduite. Pour 12 radiateurs et 235m² de surface, nous estimons la puissance nécessaire à une quinzaine de kW. 

Dix chauffagistes proposent des puissances de 15 à 35kW pour la nouvelle chaudière. Offres et variantes vont de 4200 à 7200€, installation comprise. 

L’un d’eux envoie un devis, sans se déplacer, sur base d’informations communiquées par mail, dont une photo de l’ancienne chaudière. Et il passera, évidemment, à côté des rénovations faites dans l’habitation et de la diminution requise de la puissance de la chaudière.

Quatre chauffagistes sur les 9 venus sur place paraissent « pro ». Trois offres sortent du lot, mais comportent chacune des faiblesses: l’une propose une chaudière un peu trop puissante, une autre ne propose pas de sonde extérieure et la plus complète est aussi la plus chère. 

C’est finalement l’offre la moins chère des trois à 5200€ (proposant une chaudière de 20kW) qui l’emportera  avec un supplément de 150€ pour l’intégration d’un thermostat connecté palliant l’absence de sonde dans la proposition initiale. 

 

Maison 3: devis ou escroquerie?
La maison, 4 façades, dispose d’une chaudière atmosphérique datant de 2004. Celle-ci fournit également l’eau chaude sanitaire en instantané. Sa puissance utile en chauffage est de 14 kW, jusqu’à 24 kW pour l’eau chaude sanitaire. Il y a 7 radiateurs pour 130m² à chauffer. 

La puissance de la chaudière demande ici à être renforcée. Une première offre, payante et bâclée, est inexploitable. Une seconde, à peu près complète, émanant du seul chauffagiste à faire preuve de professionnalisme, ne satisfait pas non plus. La puissance recommandée pour la chaudière, de 30 à 35 kW, y est clairement exagérée. 

D’autres devis seront nécessaires. 
 

Nos conseils tirés de cette expérience

De l’assistance apportée à nos trois membres, nous avons tiré de nombreux enseignements et nous allons, dans ce dossier, vous en faire profiter. En abordant successivement ici tout ce qu’il faut garder à l’œil au moment de remplacer votre chaudière. Pour éviter toute déconvenue. 

Etes-vous sûr de devoir remplacer votre chaudière actuelle?
Comment bien choisir son installateur
Quels sont les choix à poser pour la chaudière
Quid de l’eau chaude sanitaire?
Quels sont les autres points essentiels de l’installation?
Quelles questions administratives demandent attention?