News

Groupe de sécurité du boiler: attention aux fuites d'eau

14 avril 2021
Groupe de sécurité

Le groupe de sécurité est censé laisser échapper un peu d'eau pour éviter l'excès de pression dans le boiler auquel il est généralement associé. Mais en cas de fuite incontrôlée, la facture peut être salée. Un abonné nous raconte sa mésaventure pour éviter que ça ne vous arrive aussi. 

Récemment, nous avons préconisé à ceux qui en ont marre d’attendre l’eau chaude au robinet de leur cuisine, le placement, dans certains cas, d’un boiler électrique de 10 litres sous l’évier. Ce qui a fait réagir l’un de nos abonnés, équipé d’un tel boiler et victime d’une expérience aussi désagréable que coûteuse. Ni la solution, ni le boiler en tant que tel ne sont en cause, mais R. C. de Malines soulève, ici, un point d’attention important. Nous l’en remercions et vous en faisons profiter. 

Groupe de sécurité défectueux

Que dit notre abonné?  « J'ai un boiler électrique de 10L dans ma cuisine et le système est classiquement équipé d'un groupe de sécurité. Or, il s'est avéré que le dispositif était défectueux et je ne m’en suis pas aperçu. Résultat : une facture d'eau de 1800€, l’année dernière. Pidpa (ndlr : Provinciale en Intercommunale Drinkwater-maatschappij der Provincie Antwerpen) m'a dit que c'était un problème très courant avec ce type d'installation et que les gens en prennent rarement conscience à temps. Peut-être serait-il utile d’en avertir les autres consommateurs dans votre dossier ». Nous confirmons. 

Tenir le groupe de sécurité à l’œil

La soupape de surpression que les plombiers appellent un groupe de sécurité ne fait pas partie du boiler lui-même, mais est le plus souvent placé conjointement. Un dispositif recommandé qu’il y a effectivement lieu de tenir à l’œil. Explications. 

A quoi sert un groupe de sécurité?
Quand l’eau est chauffée dans un boiler, elle se dilate. La pression augmente à tel point que le boiler pourrait se rompre. Pour éviter cette issue, il existe deux solutions. La première, appliquée pour certains boilers de cuisine, est de laisser de l’eau s’échapper par le robinet de l’évier qui est spécialement conçu pour laisser le boiler hors pression. La seconde, la plus fréquente, est de placer un groupe de sécurité sur le conduit d’eau froide menant au boiler. C’est un dispositif qui lâche un peu d’eau à l’égout quand la pression dans le boiler dépasse une limite, ce qui fait baisser la pression. 
Risque de fuite
Le dispositif d’ouverture d’un groupe de sécurité va s’user avec le temps et surtout s’entartrer, ce qui mène souvent à une ouverture permanente : cela commence par un goutte à goutte puis la fuite peut évoluer vers un filet continu. Cette fuite peut complètement vous échapper parce que le groupe est sous un évier ou dans une chaufferie. De plus, il est fréquent que l’installateur insère le groupe dans le conduit d’évacuation de telle manière que la sortie du groupe n’est plus visible. Malheureusement vous ne découvrez le problème que lorsque la facture d’eau arrive, augmentée de centaines voire de milliers d’euros. 
Prévention de base
Un groupe de sécurité doit toujours faire l’objet d’un contrôle visuel régulier, au minimum tous les 6 mois. Faites en sorte que le conduit d’évacuation ne cache pas l’extrémité du groupe et faite modifier le montage si ce n’est pas le cas.
Limiter les risques, éviter les pertes d’eau et prolonger la durée de vie du groupe

Il est possible de limiter fortement les ouvertures du groupe en plaçant un vase d’expansion sanitaire. Ce vase va amortir l’effet de dilatation de l’eau. Si un vase est souvent placé près d’un grand boiler, il est toutefois plus rare de le voir utilisé pour un petit boiler de cuisine, pour des raisons de place et de coût. En conséquence, vérifiez régulièrement le groupe dont la sortie doit être bien visible ou utilisez un robinet d'évier spécialement conçu pour laisser le boiler hors pression.

Un consommateur averti en vaut donc deux. Si notre abonné a demandé  à Pidpa de bénéficier d’un tarif réduit pour atténuer sa note et l'a obtenu après avoir montré la facture de réparation du plombier, mieux vaut cependant éviter d’en arriver là.

De l’eau chaude en cuisine, vite

Dans le magazine d’avril et dans notre dossier De l’eau chaude en cuisine vite, nous vous donnons la possibilité de calculer les pertes en eau et en énergie liées à la trop longue distance entre robinet et système de production d’eau chaude. Ainsi que les coûts afférents. Et nous proposons des solutions qui tiennent la route en fonction des situations spécifiques. Avec, désormais, une mise en garde quant aux fuites possibles au groupe de sécurité.

Vers notre dossier

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

4 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

22-04-2021

le site michamps4b est très pratique pour suivre ses consommations et constater une éventuelle anomalie.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

21-04-2021

La même mésaventure nous est arrivée il y a un peu plus de 20 ans dans une installation pourtant d'une dizaine d'année seulement. Heureusement, contrôlant notre consommation 2,3 X par an, nous nous en sommes rendu compte pas tard et la note n'a pas été si salée mais elle a néanmoins été importante.
Dans ce cas, il faut négocier avec le distributeur pour avoir une réduction sur la facture (nous avions obtenu 50% avec la SWDe à l'époque)

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

20-04-2021

Pour tout ce qui est consommation (eau, gaz, électricité) je fais un relevé mensuelle que j' enregistre dans un fichier ce qui me permet de détecter une anomalie.
En plus quand je vais me chercher une bière à la cave je jette un coup d' œil au compteur à eau, si la °roulette° centrale tourne un temps soit peu c'est qu'il y a fuite

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

20-04-2021
, a répondu:

un relevé est mensuel et pas mensuelle !!! ???? !!!!