News

Brico Solar: acheter, peut-être, louer, certainement pas

04 septembre 2019

04 septembre 2019
Brico fait son entrée sur le marché photovoltaïque, en association avec l’installateur belge de panneaux, Earth. Nous avons sorti la calculette et étudié les 2 formules proposées. 

L’enseigne de bricolage bien connue – Brico – vous propose des panneaux photovoltaïques installés par Earth, selon deux formules: l’achat ou la location. Nous nous sommes penchés sur ces offres. La première ne casse pas vraiment la baraque, la deuxième est franchement inintéressante. Démonstration.

Quid de l’achat? 

Pour un peu moins de 4 kWc, soit 13 panneaux de 300 Wp installés, l’offre de Brico monte à 1411€ le kWc.  Un prix acceptable se situant toutefois dans la fourchette haute du marché, sachant que, pour la même gamme de puissance et de panneaux (all black), nous obtenons, via notre propre achat groupé (prolongé jusqu’au 20 septembre), des prix allant de 1200 à 1350€ par kWc.  

Vers notre achat groupé de panneaux photovoltaïques

Oubliez la location

En considérant l’offre de Brico Solar, pour la location d’une même installation sur 20 ans, nous arrivons à un coût de 3600€ par kWc, soit plus de 2 fois et demi le prix de la formule «achat».
Alors, oui, le système de location permet de ne pas devoir sortir de capital et de bénéficier de l’entretien et d’un service de gestion de pannes pendant 20 ans. Mais cela reste très cher payé, raison pour laquelle nous le déconseillons fortement.

Bilan financier de Brico Solar et des alternatives

En nous basant toujours sur l’installation de 13 panneaux de 300 Wp orientés Sud-Ouest, et en y ajoutant le remplacement de deux onduleurs pour contrebalancer la gestion des pannes incluse dans l’offre Brico Solar, nous pouvons établir et comparer le bilan financier de différents scénarios par région.

Votre gain sur 20 ans à Bruxelles
Votre gain sur 20 ans en Wallonie
Votre gain sur 20 ans en Flandre

Les résultats sont sans appel. Le gain sur 20 ans est de +/- 1800€ pour la location et va de 5700 à 7000€ pour l’achat, débours pour les onduleurs en panne compris.
Parce que le tarif Prosumer s’annonce un peu moins onéreux qu’en Flandre, le bilan final est légèrement supérieur en Wallonie.  A Bruxelles, les certificats verts accordés pendant 10 ans et la disparition complète du compteur qui tourne à l'envers changent la forme des courbes, mais le bilan final est identique.

Si vous ne pouvez pas payer directement le montant nécessaire à l’achat des panneaux, vous pouvez envisager, à Bruxelles, de recourir aux solutions proposées par les tiers-investisseurs que nous avons également analysées : Alléchantes propositions d’installations photovoltaïques à Bruxelles: qu’en penser?

Mais mieux vaut, sans doute, passer par un emprunt à taux préférentiel pour ce type d’investissement: 

Il peut s’agir d’un prêt lié à l’emprunt hypothécaire de l’habitation ou d’un prêt vert avantageux mais limité à 36 mois. Consultez ici notre comparateur des taux d’emprunt pour travaux et rénovation.
Voyez aussi les aides régionales permettant d’emprunter à taux réduit : 

Optez toujours pour une installation avec minimum 10 ans de garantie sur l’onduleur, voire plus si vous souhaitez vous assurer d’une vingtaine d’années sans soucis. Le prix sera de toute façon en deçà de l’offre de location Brico Solar.  Sans que vous ne soyez lié à une société pendant 20 ans, sans devoir payer d’indemnités en cas de sortie du contrat avant 10 ans.