News

Panneaux solaires: un investissement abordable et rentable

06 juillet 2018
Panneaux photovoltaïques

06 juillet 2018
L’époque où une installation photovoltaïque coûtait 10000€ et plus est depuis longtemps révolue. Même sans les primes, comme c’est le cas en Flandre et désormais aussi en Wallonie, l’investissement demeure financièrement rentable. Voici toutefois nos conseils permettant d'apprécier les allégations des installateurs à leur juste valeur.

Depuis le 1er juillet, la Région Wallonne ne délivre plus de primes pour les panneaux solaires. Auparavant, la prime Qualiwatt était versée au cours des cinq premières années suivant l’installation. En la supprimant, la Wallonie suite à présent l’exemple flamand. Le raisonnement est le suivant: le prix des panneaux solaires a diminué de façon telle que l’investissement s’avére intéressant même sans les primes. Selon nos calculs, c’est exact.

Des prix abordables

En effet, il ne faut plus débourser 10000€ et plus pour une installation ordinaire, permettant de couvrir la consommation annuelle de 3500 kWh d’une famille moyenne. Lors de notre achat groupé de 2017, nous avons obtenu des prix entre 1100€ et € 1500€ par kilowatt-crête  (kWp - unité de puissance d’une installation photovoltaïque). Lorsqu’on sait qu’une installation moyenne compte environ 4 kWp, un prix total de 5000 à 6000€, installation et 6% de tva inclus) est réaliste.

Financièrement intéressant!

Bien sûr, vous pouvez choisir d'installer des panneaux solaires pour des raisons autres que purement financières. Vous faites un geste pour le climat et/ou trouvez agréable de produire vous-même votre électricité, et ainsi être moins dépendant des futures augmentations tarifaires. Notre enquête a toutefois mis en lumière que le pas est généralement franchi lorsque cela s’avère rentable sur le plan financier.

Nous avons procédé aux calculs du rendement financier dans chaque région, sur une période de 20 ans. Nous nous basons sur un prix de 1500€ par kWp, un prix sous lequel vous devriez rester. Hormis le prix d’achat, l’orientation plus ou moins favorable de votre toiture joue un rôle important dans le rendement de votre installation. 

  • En raison de la suppression de la prime pour les nouvelles installations photovoltaïques en Région Wallonne, le rendement atteint 2 à 4%. Et ce, en dépit du tarif prosumer (un montant forfaitaire par kWp) qui, tout comme en Flandre, sera facturé aux propriétaires de panneaux solaires à partir de 2020 pour l'utilisation du réseau électrique.
  • Dans la Région de Bruxelles-Capitale, le rendement peut atteindre 3 à 5%, grâce aux certificats verts délivrés pendant les 10 premières années suivant l’installation, sans tenir compte du mécanisme du compteur tournant à l’envers en voie de suppression. A Bruxelles, l’installation est amortie en 5 à 7 ans à peine, grâce aux certificats verts. 
  • En Flandre, le rendement financier varie de 2,5 à plus de 4%, selon l’orientation des panneaux. L’amortissement se situe entre 6 et 14 ans. 

L’amortissement est réalisé sur une période de 5 à 15 ans. Lorsqu’on sait que l’on part d’une durée de vie de 25 ans pour les panneaux solaires (avec un rendement d’encore 85% par rapport au rendement initial des panneaux), vous bénéficiez quoi qu’il en soit de plusieurs années de courant gratuit.

Conseils pour comparer les offres

Régulièrement, nous recevons des offres présentant les propositions sous un jour particulièrement favorable par le biais de nos membres. La transparence quant au calcul effectué est la clé permettant d’approfondir cela. Nous vous mettons sur la voie.

1. Le bon nombre de panneaux
L’objectif consiste à produire chaque année autant de courant que vous consommez normalement. Si vous posez trop peu de panneaux, vous continuerez à payer un peu de courant sur votre facture. Si vous en posez de trop, il se peut que vous ne soyez plus rémunéré en raison du système de compteur tournant à l’envers et que vous payiez une indemnité prosumer plus élevée. A éviter donc. Examinez s’il est vraiment nécessaire d’opter pour des panneaux plus chers avec une puissance plus élevée, surtout si vous avez suffisamment de place sur votre toiture.
2. Remplacement du transformateur
L’un des éléments les plus sensibles de votre installation photovoltaïque n’est autre que le transformateur. Celui-ci doit normalement être remplacé après 10 à 15 ans. Demandez à votre installateur s’il a tenu compte du remplacement de cet appareil lors du calcul du rendement financier et du délai d’amortissement.
3. Hausse du prix de l’électricité
Au cours de la dernière décennie, le prix de l’électricité a augmenté en moyenne de 3%. C’est la raison pour laquelle nous utilisons ce pourcentage dans nos calculs. Certains installateurs se basent toutefois sur une augmentation annuelle de 5%. Cela débouche naturellement sur un meilleur rendement. 
Demandez toujours différentes offres et informez-vous le plus possible au sujet des éléments repris dans le calcul. Ne vous en tenez pas trop à un chiffre précis en termes de rendement, car il y a toujours une incertitude dans les prévisionnels sur 20 ans.
 

Intéressé(e) par une offre sans engagement pour une installation photovoltaïque? Dans ce cas, inscrivez-vous à notre achat groupé de panneaux solaires.

 PLUS D’INFOS SUR NOTRE ACHAT GROUPE