News

Quelles primes « énergie » et « isolation » pour vous en 2018?

28 février 2018
Maison et labels Energie - PEB

28 février 2018
Vous comptez effectuer des travaux d'isolation ou passer aux énergies renouvelables?  Vérifiez si vous pouvez bénéficier d’un coup de pouce financier de votre région.  D’autant que les montants des primes évoluent essentiellement à la hausse.

Vous voulez faire isoler votre maison sans soucis?

Vers notre action isolation

Pour atteindre les objectifs de réduction d’émission de CO2 fixés par l'Europe à l'horizon 2050, les différentes autorités régionales favorisent, vous le savez, l’isolation des logements et le développement des systèmes d'énergie renouvelable! 

Il serait dommage de ne pas profiter pleinement de ces incitants financiers pour vos travaux ou investissements si vous entrez dans les conditions d'octroi.

Quoi de neuf en 2018? 

Par rapport à 2017, il n’y a pas de changement quant aux types de travaux ou d’investissement faisant l’objet d’une intervention des régions. Seuls les montant des interventions ont changé. 

  • Considérant avec raison que l’isolation du toit constitue l’investissement le plus rentable dans un bâtiment, la Région bruxelloise lui accorde un coup de pouce supplémentaire (de 5 à 15€/M² en plus en fonction des revenus). Elle offre également un bonus pour l’utilisation de matériaux écologiques (fibres animales et végétales). 
  • En Wallonie, c’est une bonne douzaine de dispositifs sur la trentaine en place qui enregistrent un accroissement des primes. Ici encore, c’est l’isolation du toit qui bénéficie de la hausse la plus importante (x 4,5). Suivent dans l’ordre de réévaluation, l’isolation des murs, les chaudières biomasse, l’isolation des planchers et les pompes à chaleur. Une carotte bien nécessaire si l’on sait que seuls 50% du budget alloué pour les primes ont été dépensés l’année dernière.
  • En Flandre, en revanche, c’est légèrement à la baisse qu’est revue l’interventions pour l’isolation des murs creux.
    Mais contrairement aux deux autres régions, la Flandre continue d’aider les bâtisseurs de nouvelles constructions sous la forme d’une diminution de la taxe foncière en liaison avec les bonnes performances énergétiques du bâtiment. 

Primes pour audit énergétique

Avant de vous lancer, il n’est pas inutile de se demander, avec l’aide d’un professionnel, quels travaux seront les plus profitables. C’est pourquoi les régions bruxelloise et wallonne vous aident financièrement à réaliser un audit énergétique de votre habitation. 

Cet audit vous aidera à faire le point sur votre installation de chauffage, votre système de production d’eau chaude sanitaire, l’isolation et une éventuelle ventilation. Une façon de lister tous les points faibles de votre habitation pour identifier les travaux à effectuer, apporter des solutions et analyser comment combiner au mieux les interventions nécessaires.

Bref tour d'horizon pour l’isolation et la ventilation

Pour des montants différents et à certaines conditions, des primes sont accordées pour :  

  • l’isolation du toit (3 régions);
  • la post-isolation des murs creux, des murs par l’extérieur et l’intérieur (3 régions);
  • l’isolation du sol (3 régions);
  • les vitrages à haut rendement (Bruxelles et Flandres);
  • le remplacement des menuiseries et simple vitrage dans le cadre de primes à la rénovation. Pensez à combiner le type de primes quand c’est possible! (Wallonie)
  • la ventilation mécanique performante (Bruxelles).

Pour les énergies renouvelables, le chauffage, la production d’eau chaude…

Des primes sont accordées pour :

  • les chaudières (gaz) à condensation (3 régions, en Flandre uniquement pour les clients protégés);
  • les pompes à chaleur pour le chauffage (3 régions);
  • les chauffe-eau solaires (3 régions);
  • les chauffe-eau (avec pompe à chaleur) thermodynamiques (Bruxelles et Wallonie);
  • les panneaux photovoltaïques : leur installation est toujours appuyée par le système des certificats verts (Bruxelles) ou Qualiwatt jusqu'en juin 2018 (Wallonie);
    Voir notre info sur La fin de Qualiwatt;
  • les chaudières à biomasse (Wallonie);
  • le tubage de cheminée collective (Bruxelles);
  • les régulations thermiques (Bruxelles);

Attention aux conditions d’octroi des primes

Pour majorer les primes des personnes à plus faibles revenus, les régions bruxelloise et wallonne lient le système de prime aux revenus tant pour les énergies renouvelables que pour l'isolation. En Flandre aussi, certains publics fragilisés bénéficient d’une aide accrue.

Mais les revenus ne constituent pas le seul critère à prendre en compte. Attention au plafond des primes, à l’âge de votre habitation, à votre statut de propriétaire ou de locataire, aux autorisations préalables, dans les délais, pour vos travaux, aux critères de performances thermiques exigés, au type de matériaux utilisés (naturels ou non). 
Toutes choses qui peuvent entrer en ligne de compte pour l’octroi des primes.
Par ailleurs, les faits de cumuler certains travaux/investissements peut vous donner droit à une majoration des aides en Flandre et en Wallonie

Consultez donc bien le site internet de votre région pour savoir exactement ce à quoi vous avez droit.