News

Fontaine, je ne boirai pas de ton eau

09 octobre 2020
Fontaine eau delhaize

Delhaize annonce une « alternative écologique à l'eau en bouteille ». Elle consiste à proposer dans ses magasins, des bouteilles rechargeables à une fontaine à eau. Un plus pour la planète ? Réellement intéressant pour vous ? On fait le point. 

Voici quelques jours, Delhaize a lancé une expérience pilote dans ses points de vente de Louvain-La-Neuve et Genval. Objectif: offrir une solution concrète aux clients qui souhaitent bannir le plastique de leur panier d’achat et tenter ainsi de supprimer 1,2 tonne de plastique par an et par magasin. Comment? En permettant aux clients de remplir des bouteilles d’eau réutilisables à une fontaine.
L’initiative est lancée avec l’entreprise sous-traitante Qanat qui fournit et entretient ces fontaines tandis que l’eau promise est plate ou effervescente, mais toujours douce, filtrée et « revitalisée grâce à un processus adapté aux besoins de la vie quotidienne ».

Et pourquoi pas une carafe d’eau du robinet?

A priori, on se félicite d’une initiative qui aide les consommateurs à utiliser moins de bouteilles plastiques et à limiter leurs déchets. Sauf que l’on se pose aussitôt la question de la valeur ajoutée par rapport à l’eau du robinet. La même qui alimente ces fontaines d’eau du Delhaize avant de subir différents traitements dont nous passons ici l’utilité en revue.

  • De l’eau adoucie? L’eau est certes davantage calcaire dans certaines régions, mais l’adoucir pour la boire n’est absolument pas nécessaire. L’eau dure (chargée en calcaire) n’est pas nocive pour la santé mais pose juste un problème d’entartrage plus rapide des appareils électroménagers.
  • De l’eau filtrée? Filtrer l’eau au charbon actif  et osmose inversée est tout aussi inutile pour rendre l’eau du robinet potable. Si l’odeur ou le goût de l’eau de distribution vous déplaît, remplissez une cruche d’eau et laissez-la à l’air libre ou au frigo. Le chlore étant volatil, il disparaîtra après une trentaine de minutes. Ou ajoutez-y des feuilles de menthe fraîche ou quelques gouttes de citron frais. 
    Nitrates, résidus de pesticides et autres éléments que l’on pourrait retrouver dans l’eau du robinet sont quant eux extrêmement contrôlés et encadrés.

  • De l’eau revitalisée? De quoi s’agit-il? Le site internet de Qanat indique que l’eau est régénérée pour assurer une vitalité optimale. Derrière la consonance marketing,  le mystère sur ce processus reste entier et pose question. Sauf l’ajout de gaz carbonique pour la version pétillante, aucun détail n’est donné. Si vous souhaitez boire de l’eau pétillante, il serait plus rentable sur le long terme d’acheter une machine à gazéifier. 

  • De l’eau économique? Les contenants sont à 1,95€ pour la version PET et à 2,99€ pour la version en verre. Quant à l’eau des fontaines, comptez 0,25 €/l pour l’eau plate et 0,34 €/l pour l’eau pétillante, des prix dans la fourchette haute des eaux en bouteilles. Beaucoup plus cher que l’eau du robinet.

Pour nous, ça coule de source

Bref, on ne doute pas de l’intérêt de l’opération pour Delhaize. En revanche, par rapport à l’eau du robinet, l’intérêt des consommateurs et de l’environnement semble – c’est un euphémisme – un peu moins évident à cerner. Surtout, il serait dommage de jeter le discrédit sur l’eau du robinet en promouvant l’eau « filtrée et adoucie » en fontaine. Répétons-le, l’eau du robinet, en Belgique, est de très bonne qualité. Elle répond aux normes réglementaires et sa potabilité est très surveillée. A bon entendeur…