Dossier

Placement d'un compteur à budget

01 janvier 2012
placement d'un compteur à budget

01 janvier 2012

Mon fournisseur peut-il installer un compteur à budget ? Et le gestionnaire de réseau peut-il me réclamer des frais d’installation ?

Un fournisseur d’énergie peut demander le placement d’un compteur à budget auprès du gestionnaire de réseau. Il vous n’est alors plus possible de consommer de l’énergie qu’au moyen d’une carte prépayée. Cette mesure est prise en cas de non-paiement d’une facture ou de non-respect d’un plan de remboursement.

La clé : réagir vite

Le gestionnaire de réseau est mandaté par le fournisseur, et place un compteur à budget dans les dix jours suivant la demande. Tout peut donc aller très vite, voilà pourquoi vous devez réagir à temps. Dès que la demande est faite auprès du gestionnaire de réseau, il n’est en effet plus nécessaire de régler dans l’urgence toutes les factures impayées.

Les frais peuvent être élevés

Le compteur à budget est donc installé. Les coûts d’installation vous seront imputés, à moins que vous ne soyez un client "protégé" (par ex. si vous êtes invalide ou si vous bénéficiez d’une assistance-budget) ; ils peuvent s’élever jusqu’à 300 €. Pour désactiver le compteur à budget, vous devrez compter 90 €.

Protestez par courrier

Vous pouvez avertir le fournisseur et le gestionnaire de réseau que vous avez contesté le décompte final et qu’ils sont donc légalement tenus de ne pas placer un compteur à budget. Vous pouvez même invoquer une rupture de contrat de la part de votre fournisseur et immédiatement vous diriger vers un autre.

Indemnisation via le juge de paix

S’il apparaît que le compteur à budget a été placé illégalement, vous avez le droit de réclamer une indemnisation, qui sera payée par le fournisseur. Cette décision est prise par le juge de paix.