News

AECO jette à son tour l’éponge - Mis à jour le 18/3

25 février 2022
Exit AECO

Le couperet vient de tomber pour un nouveau fournisseur d’énergie. 10.000 clients, forcés de changer de contrat, vont encore subir les affres d’un choc tarifaire majeur au vu des prix actuels de l’énergie. Cela suffit. Nous demandons d’urgence la tenue d’une table ronde. 

AECO  (anciennement Energie2030) annonce qu’il cessera, dès le 1er mars et définitivement, ses activités de fourniture de gaz et d’électricité sur l’ensemble du territoire.
Sans surprise, c’est la hausse des prix de l’énergie qui est à l’origine des difficultés subies par ce fournisseur.

Après la faillite Vlaams Energie Leverancier, la demande de protection contre ses créanciers de Watz, la cessation définitive d’activité d’Octa+ à Bruxelles et le retrait de nombreux fournisseurs de la capitale, le nom d’AECO vient s’ajouter à une liste déjà beaucoup trop longue.

Manque de concurrence et prix élevés

Notez qu'il ne s'agit pas d'une faillite, mais bien d'une cessation d'activité. Aeco s'engage donc à rembourser les acomptes trop perçus lors du règlement.

A Bruxelles,  plus de 2000 clients concernés se verront proposer le contrat variable EASY Indexed du fournisseur de substitution Engie.
En Région wallonne, les clients seront dirigés vers Engie ou Luminus, selon le gestionnaire de réseau,
En Flandre, c'est le gestionnaire de réseau Fluvius lui-même qui prend le relais, avec des prix de fourniture plus élevés.

Voyez aussi le FAQ d'AECO pour plus d'infos.

Partout, les clients demeurent libres de comparer les offres et d’opter pour un autre fournisseur, bien que le choix soit extrêmement réduit à Bruxelles. Seuls Engie, TotalEnergies, Bolt et Brusol (pour les propriétaires de panneaux solaires) proposent encore de nouveaux contrats dans la capitale. 

Mise à jour 18/3 : Malgré la communication du fournisseur sur la cessation de ses activités, rien ne change en Flandre pour l'instant pour ceux qui achètent de l'électricité à Aeco, selon le régulateur de l'énergie, la VREG. Ceux qui achètent également du gaz devront chercher un nouveau fournisseur de gaz. Le 18 mars 2022, Fluvius a mis fin à l'accès du fournisseur au réseau de gaz naturel. 

VERS NOTRE PLATEFORME ENERGIE

Moins de concurrence est partout synonyme de réduction de l'offre, de hausse potentielle des prix et d’un risque accru de difficultés d’accès à un contrat de fourniture pour les familles vulnérables. Mais, plus que les autres, les ménages bruxellois souffrent de cette situation et des prix élevés qui en résultent. 
Alors que les tarifs du mois de février sont extrêmement élevés, les clients délaissés d'AECO ne pourront hélas éviter un choc tarifaire majeur.

Une table ronde d’urgence

La situation en Ukraine n’augure d’aucune évolution positive des prix de l’énergie. Bien au contraire. Il est plus que temps de mettre à plat la protection des consommateurs en cas de faillite d’un fournisseur, la situation du marché bruxellois, l’accord consommateur, le nettoyage de la facture d’électricité,… Notre pétition en ce sens a déjà recueilli plus de 50 000 signatures.

Nous demandons l’organisation d’une table ronde pour discuter de solutions structurelles afin de faire face à la crise énergétique présente, mais également aux prochaines auxquelles notre pays devrait être confronté.

Nous  demeurons à disposition de toutes les personnes concernées par cette cessation d’activité via notre ligne téléphonique 0800 504 50 (du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h 30 et de 13 h à 17 h - le vendredi jusqu'à 16 h).

Appelez-nous au 0800 504 50