News

Le prix du mazout de chauffage en baisse

29 novembre 2022
mazout, énergie, mazout chauffage prix, mazout de chauffage au meilleur prix, prix mazout de chauffage 1000l, est ce que le prix du mazout va baisser, prix du mazout de chauffage le moins cher en belgique, prix mazout chauffage belgique, evolution prix mazout de chauffage, prix du mazout de chauffage lmv, mazout chauffage prix, mazout de chauffage au meilleur prix, chauffage, se chauffer

La crise énergétique actuelle a propulsé les prix de l’électricité et du gaz aux premiers titres de l’actualité.  Le prix du mazout n’a bien sûr pas échappé à la crise, atteignant un niveau quasi historique en octobre.  Aujourd’hui, l’accalmie semble bien se profiler, avec un prix en baisse.

Le prix du mazout de chauffage diminue de 25 % en 5 semaines

La facture de mazout s’est avérée particulièrement salée pour qui a dû remplir sa citerne en date du 12 octobre.  Les prix atteignaient alors 1.50 € le litre, pour une commande de 2000 litres minimum. Soit le double par rapport à la même période de 2021.  Et que dire du prix en 2020, qui oscillait autour de 0.40 € par litre …
Aujourd’hui, la tendance est clairement à l’accalmie, avec un prix qui vient de connaître une baisse de 25 % en 5 semaines.  Le prix de 1.13 euro par litre reste certes élevé et l’accalmie est donc toute relative. Mais pour qui doit, parfois d’urgence, remplir sa cuve avant l’hiver, la nouvelle n’est pas (trop) mauvaise… 
Le mazout reste aujourd’hui sensiblement moins cher que le gaz, même si les prix de gros de celui-ci ont également connu une baisse assez importante depuis le 26 août, date à laquelle il avait atteint son maximum (350 euros par Mwh).

Le prix du mazout va-t-il encore baisser ?

Au risque de décevoir nos lecteurs, il est illusoire de penser que l’on peut prévoir avec certitude l’évolution du prix du mazout dans le but de remplir sa cuve au meilleur moment. Le prix du mazout, lié à celui du pétrole, ne fait pas exception à la règle qui veut que le prix dépende de la loi de l’offre et de la demande.  Cet équilibre est précaire et de nombreux facteurs géopolitiques et économiques peuvent venir le perturber, souvent de façon imprévisible.

Mais une chose est sûre, il est faux de croire qu’il soit systématiquement plus cher de faire le plein en hiver, en décembre ou en janvier, par exemple.  Et inversement, les prix en été ne sont pas systématiquement moins chers.

Comparez les prix du mazout 

Vous l’aurez compris, l’exercice consiste à regarder l’évolution des prix du mazout et à estimer, pour votre commande, le moment qui vous semble intéressant, par rapport aux mois écoulés.  Et bien sûr, pour les plus distraits, en fonction du niveau de la cuve... 

Le prix de mazout est fixé quotidiennement par le SPF Economie, en fonction d’un contrat-programme. Le prix n’est donc pas libre et un plafond maximum est fixé. Par contre, rien n’empêche un fournisseur de proposer une réduction.  Comparer vaut donc la peine. Privilégiez un fournisseur proche de votre domicile ou un groupement d’achat, tel que celui que Test-Achats organise depuis plusieurs années.

Economisez jusqu’à 200 euros par an sur le mazout 

Un groupement d’achat peut facilement faire économiser 7 à 8 centimes d’euros par litre. Un chiffre qui semble peu élevé, mais rapporté à une commande de 1000 litres, voilà 70 à 80 euros de gagnés. En fonction des tarifs négociés et du nombre d’inscrits, la réduction peut atteindre 10 centimes d’euros par litre.

A rappeler également que l’aide fédérale de 300 euros concernant les livraisons de mazout effectuées entre le 15 novembre 2021 et le 31 mars 2023 peut être demandée sur le site du SPF Economie. Si vous avez déjà reçu 225 euros, les 75 euros restants seront versés automatiquement.

VERS LE GUIDE ENERGIE