News

De plus en plus de Belges changent de fournisseurs d’énergie. Et vous?

02 décembre 2019

Les Belges sont de plus en plus nombreux à changer de fournisseur d'énergie. La tendance s’affirme depuis plusieurs années et s’est confirmée en 2018, selon les chiffres publiés par les régulateurs du secteur. Comparer régulièrement reste le mot d’ordre.

Le marché de l'énergie a vécu une année 2018 agitée. Plusieurs fournisseurs ont, soit abandonné la partie (Comfort Energy, Energy People, Belpower, Zéno ...), soit été absorbés (Eni par Eneco). 
Résultat, de nombreux clients ont dû chercher un nouveau fournisseur et, parmi les rescapés, Mega en a particulièrement profité. 

En Flandre et en Wallonie, environ 20% des consommateurs ont ainsi changé de fournisseur d'électricité en 2018, et davantage encore pour le gaz naturel (22 à 24%). Cela représente près de 4% de plus pour la Flandre par rapport à 2012. Pour la Région wallonne, c'est 8 à 9% de plus qu'en 2012.

Actuellement, le top 5 comprend Engie (Electrabel), Luminus, Eneco, Lampiris et Essent. Mais les rapports entre les joueurs ont changé.
Juste après la libéralisation du marché de l’énergie (en 2003 en Flandre et en 2007 à Bruxelles et en Wallonie), les deux fournisseurs historiques, Electrabel et Luminus, détenaient ensemble une part de marché de 97%. À la mi-2019, ils avaient encore 56% en Flandre, 63% en Wallonie et 74% à Bruxelles. La concurrence a donc porté ses fruits.

De grosses économies possibles

Mais ce n'est pas seulement la disparition d'un certain nombre d'acteurs qui a entraîné une plus grande mobilité des consommateurs. Ceux-ci sont également de plus en plus conscients de l'économie que peut engendrer un changement de fournisseur.

Certes, la composante énergie de la facture ne représente que 25 à 30% de la facture totale d'électricité et 37 à 48% de la facture de gaz naturel. Cependant, même si l’économie ne porte que sur cette partie-là, elle n’en reste pas moins conséquente au bout de l’année. 

En novembre 2019, entre l'offre la moins chère et la plus chère du marché, la différence était d’environ 200 € pour l'électricité et d’environ 300 € pour le gaz naturel. 
Quiconque est resté chez le même fournisseur pendant des années et pâtit de ce que l’on appelle un contrat dormant peut réaliser de plus belles économies encore.

Deux options à votre disposition

Pour cesser de payer trop cher, vous considérez qu’on est jamais mieux servi que par soi-même, ou vous préférez laisser faire les pros. Et dans tous les cas, nous vous aidons: 

 Notre comparateur de fournisseurs de gaz et d'électricité vous donne une image complète de l'offre du marché avec les prix et les promotions mis à jour mensuellement. Vous pouvez ainsi facilement voir quel est le meilleur contrat du moment en fonction de votre profil de consommation et de vos préférences.

Vers notre comparateur

Vous n’avez pas de temps à consacrer à la comparaison des tarifs sur le marché? Alors, laissez Gaele travailler pour vous. En tant que courtier indépendant en énergie, il surveille en permanence les prix de gros et négocie avec les fournisseurs quand leurs prix sont au plus bas. Lors du changement suggéré, Gaele s'occupe de toutes les formalités et du suivi de votre contrat.

Vers Gaele

User name

Participer à la conversation

Donnez votre avis ou posez une question sur ce sujet dans le groupe Autres de la  communauté Maison & énergie.

1 Commentaires

User name Moderator
Antoine D. | Modérateur
10/05/2019

Bonjour, 

Le changement ne coûte rien mais il faut respecter un mois de préavis pour le changement.

Pour ce qui est du changement, je vous conseille de consulter notre comparateur de tarifs: https://bit.ly/2HttqRB . Vous pouvez également utiliser celui-ci afin de procéder au changement. 

N'hésitez pas à prendre contact avec notre service énergie au 02 42 33 83. 

Cordialement,