News

Contrat d’énergie dormant? Ouvrez les yeux et économisez des centaines d'euros!

25 octobre 2019

25 octobre 2019
D’année en année, 360 000 familles belges dépensent jusqu’à 600€ de trop pour leur énergie, selon les nouveaux chiffres du régulateur de l'énergie, la CREG. En cause, des contrats anciens, disparus du marché, dont les prix dépassent largement ceux ayant actuellement cours. Il est donc grand temps d'examiner de près votre contrat de fourniture d’énergie!

Nous recevons quotidiennement les questions de consommateurs à propos de leurs factures d’énergie. Nous constatons alors que, non seulement ils ne disposent pas de la formule tarifaire la plus avantageuse pour leur profil consommation, mais - pire encore – qu’ils pâtissent souvent d’un « contrat  dormant », c’est-à-dire d’un contrat qui n’est plus proposé par leur fournisseur. 

Récemment, un de nos abonnés, client du même fournisseur depuis des années, nous a ainsi demandé de vérifier sa facture finale et nous nous sommes aperçus que ses frais fixes étaient bien supérieurs à ceux des contrats plus récents de son fournisseur. En outre, le prix  du kWh au tarif jour était 60% plus élevé que celui de la formule fixe la moins chère. 

Notre membre pouvait ainsi économiser jusqu'à 300€ en passant à la formule plus avantageuse chez son fournisseur, et gagner plus de 400€ en le quittant.

Les familles paient 216 millions d'euros par an de trop

Malheureusement, l'exemple que nous citons n'est pas un cas isolé, comme viennent encore le  confirmer les derniers chiffres de la CREG. 360 000 familles belges paient en moyenne 600 euros de trop par an pour leur électricité et leur gaz naturel. « Il y a deux explications à ce phénomène », explique Laurent Jacquet de la CREG. « D'une part, plus de 600 000 familles n'ont pas changé de contrat ces dernières années, alors qu’elles peuvent le faire sans indemnité en respectant un préavis d’un mois. D'autre part, nous remarquons que celles qui concluent un nouveau contrat n'optent pas automatiquement pour l'offre la moins chère ».

Retirer les contrats dormants du marché

Il est vrai qu'une proportion importante des consommateurs hésite encore à changer de fournisseur. Ils se sentent souvent bien avec leur fournisseur actuel ou craignent les conséquences d'un tel changement. Ils n’ont pas conscience de payer leur énergie trop cher depuis des années et donc de pouvoir réaliser d'importantes économies.

Le problème n’est pas nouveau et nous réclamons qu’il soit traité depuis bien longtemps. Il est clair pour nous que la balle n'est pas seulement dans le camp des consommateurs. Il appartient, en effet, au gouvernement, et en particulier au ministre en charge de la consommation, d’interdire le renouvellement tacite de contrat énergétique dont les conditions sont moins favorables que celles offertes par le fournisseur aux nouveaux clients.

Pour le consommateur en possession d’un contrat dormant, disparu du marché, il est très difficile de comparer les tarifs qui lui sont appliqués avec l'offre actuelle. Pour nous, ces produits doivent donc disparaître le plus rapidement possible du marché afin que les consommateurs vulnérables qui n’ont jamais changé de fournisseur ne paient plus inutilement trop cher.

Que pouvez-vous faire ? 

Dans l’attente d’une solution définitive, nous vous proposons un certain nombre d’outils vous permettant de ne plus payer trop cher:

Notre comparateur des tarifs de gaz et d'électricité vous donne une image complète de l'offre actuelle du marché avec les prix et les promotions mis à jour mensuellement. Vous pouvez facilement voir quel est actuellement le meilleur contrat en fonction de votre profil de consommation.

Vers notre comparateur

Vous souhaitez vous simplifier la vie? Gaele surveille pour vous les prix de gros et négocie avec les fournisseurs lorsque les prix sont au plus bas. Vous n'avez qu'à dire oui lorsque vous recevez la proposition de changer de fournisseur. Gaele, en tant que courtier indépendant, s’occupe ensuite de toutes les formalités. 

Vers Gaele