News

Prix de l’énergie en hausse: quelle stratégie adopter?

26 août 2021

Que faire de votre contrat existant, quelle option choisir si votre contrat arrive à échéance? Nous faisons un point de la situation, alors que le régulateur fédéral de l’énergie met en garde les consommateurs qui disposent de contrats variables au sujet des factures de régularisation à venir.

Dans son dernier rapport, le régulateur fédéral de l’énergie, la CREG, confirme la hausse des prix que nous observons depuis des mois sur le marché de l’énergie, avec les augmentations que cela induit sur la facture d’énergie des ménages qui ont opté pour des tarifs variables. Petit point de la situation. 

Contrats variables existants: gare aux factures de décompte annuel

En 2 ans de temps (de août 2019 et à août 2021), la CREG calcule que la hausse annuelle s’élève en moyenne pour ces ménages à 133€, si l’on tient compte d’une consommation de 3.500 kWh/an d’électricité et 23.260 KWh/an de gaz. Mais le régulateur ajoute que cette hausse est d’autant plus significative si l’on compare les tarifs à un an d’intervalle. 

Entre le mois d’août 2020 – pendant la pandémie alors que tarifs étaient au plus bas suite à l’activité réduite et à la demande d'énergie faible – et ce mois d’août 2021, la hausse enregistrée est de 181€. Gare, dès lors, aux mauvaises surprises à la réception de vos factures de décompte annuel final. En particulier, pour le gaz, si les niveaux de prix devaient se maintenir ou continuer d’augmenter durant la période automne – hiver, au moment où vous consommez le plus. Cela ne ferait, en effet, qu’augmenter une note déjà salée. 

Pensez éventuellement à anticiper ces factures de décompte potentiellement plus élevées en augmentant légèrement vos factures d’acompte mensuelles. Et vérifiez que votre contrat actuel figure toujours parmi les plus compétitifs du marché.

Contrats fixes existants : à conserver

Pendant la pandémie, nous vous engagions à privilégier les tarifs fixes, à changer si nécessaire de contrat et de fournisseur, pour profiter des prix bas. Si vous avez suivi nos conseils, nous ne saurions trop vous conseiller de conserver jusqu’au terme un contrat fixe signé il y a quelques mois. C’est le fournisseur qui absorbe alors la hausse des prix à votre place.

Que faire à l’échéance de votre contrat ? 

Les hausses touchent aujourd’hui tous les types contrats. Voyez notre comparaison des prix moyens du gaz et de l’électricité (contrats fixes et variables) à un an d’intervalle, dans chacune de nos régions. 

Hausse des prix moyens de l'énergie à Bruxelles (août 2020 - août 2021)

Nous tenons compte ici d’une consommation moyenne de 3500 kWh par an pour l’électricité (en ne considérant que le prix des électrons, hors taxes coûts de réseaux) et d’une consommation moyenne de 23260 kWh par an pour le gaz (en ne considérant que le prix des molécules de gaz, hors taxes et coûts de réseaux). 

Notez qu’en général, les tarifs fixes sont au départ plus chers que le variable, parce que le fournisseur assume à votre place les éventuelles augmentations de prix ultérieures et intègre, en conséquence, une prime de risque à son tarif. 

Electricité - Tarifs fixes
Electricité - Tarifs variables
Prix moyens - août 2020 Prix moyens - août 2021 % de hausse   Prix moyens - août 2020 Prix moyens - août 2021  % de hausse 
334€ 493€  + 48%  230€  456€  + 98%
Gaz - Tarifs fixes  Gaz - tarifs variables
Prix moyens - août 2020 Prix moyens - août 2021  % de hausse  Prix moyens - août 2020  Prix moyens - août 2021  % de hausse
 569€  1049€  + 84%  314€  1066€  + 239%
Hausse des prix moyens de l'énergie en Wallonie (août 2020 - août 2021)

Nous tenons compte ici d’une consommation moyenne de 3500 kWh par an pour l’électricité (en ne considérant que le prix des électrons, hors taxes coûts de réseaux) et d’une consommation moyenne de 23260 kWh par an pour le gaz (en ne considérant que le prix des molécules de gaz, hors taxes et coûts de réseaux). 

Notez qu’en général, les tarifs fixes sont au départ plus chers que le variable, parce que le fournisseur assume à votre place les éventuelles augmentations de prix ultérieures et intègre, en conséquence, une prime de risque à son tarif.

Electricité - Tarifs fixes
Electricité - Tarifs variables
Prix moyens - août 2020 Prix moyens - août 2021 % de hausse   Prix moyens - août 2020 Prix moyens - août 2021  % de hausse 
411€ 573€  + 39%  316  516€  + 63%
Gaz - Tarifs fixes  Gaz - tarifs variables
Prix moyens - août 2020 Prix moyens - août 2021  % de hausse  Prix moyens - août 2020  Prix moyens - août 2021  % de hausse
 578€  1046€ + 87%  344€  1018€  + 195%
Hausse des prix moyens de l'énergie en Flandre (août 2020 - août 2021)

Nous tenons compte ici d’une consommation moyenne de 3500 kWh par an pour l’électricité (en ne considérant que le prix des électrons, hors taxes coûts de réseaux) et d’une consommation moyenne de 23260 kWh par an pour le gaz (en ne considérant que le prix des molécules de gaz, hors taxes et coûts de réseaux). 

Notez qu’en général, les tarifs fixes sont au départ plus chers que le variable, parce que le fournisseur assume à votre place les éventuelles augmentations de prix ultérieures et intègre, en conséquence, une prime de risque à son tarif.

Electricité - Tarifs fixes
Electricité - Tarifs variables
Prix moyens - août 2020 Prix moyens - août 2021 % de hausse   Prix moyens - août 2020 Prix moyens - août 2021  % de hausse 
390€ 547€  + 40%  302€  498€  + 65%
Gaz - Tarifs fixes  Gaz - tarifs variables
Prix moyens - août 2020 Prix moyens - août 2021  % de hausse  Prix moyens - août 2020  Prix moyens - août 2021  % de hausse
 569€  1094€  + 92%  329€  1012€  + 207%

Nous avons l’habitude de considérer qu’il est préférable de choisir un contrat variable lorsque les prix de l'énergie sont élevés pour pouvoir profiter plus rapidement d’une baisse des prix. Mais rien ne dit qu’ils ne vont pas continuer à augmenter. En ce moment, le choix  dépend surtout du degré de risque que vous êtes prêt à prendre. 

Si vous n’aimez pas les surprises, privilégiez les contrats fixes. Mais, au vu des prix élevés du moment, il sera particulièrement important de suivre l’évolution des tarifs sur le marché pour résilier et passer rapidement à un autre contrat si, d’aventures, les prix devaient malgré tout baisser. Moyennant un mois de préavis, vous pouvez toujours changer de contrat sans frais. 

Dans tous les cas, comparez!

Soyez réactifs. Plus que jamais, dans ce contexte, le bon réflexe est de comparer et de plonger sur les offres les plus intéressantes du marché. Les prix indiqués dans nos tableaux ci-avant sont des prix moyens actuellement proposés pour les différentes énergies. Mais, pour le gaz comme pour l’électricité, les écarts entre les contrats de même type (fixe ou variable)  – les plus chers et les moins chers du marché– sont toujours de plusieurs centaines d’euros (en base annuelle). 

Pour trouver rapidement les tarifs d'énergie les plus avantageux pour votre profil, rendez-vous sur notre plateforme énergie.

VERS NOTRE PLATEFORME ENERGIE

 
User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

4 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

21-09-2021

eneco est le moins chère mais je ne suis pas content il n'écoute pas leur client surtout si on demande une date bien précise pour payer des facture

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

19-09-2021

Attribution du label "meilleur du test"

Structure tarifaire transparente
TA retient parmi les critères "5 plans tarifaires d'électricité actifs comme le maximum absolu".
Fort bien, entièrement d'accord.
Sur base de ce critère: "5 fournisseurs ont été abandonnés : Engie, (en tête, tiens -tiens) ...

Frais fixes au prorata
Je lis:" Un certain nombre de fournisseurs (comme Engie, Elegant et Lampiris) ne facturent le forfait qu'au prorata du nombre de jours où vous êtes client chez eux, ce qui est essentiel pour nous."

Ma question
Est-il logique d'éliminer ENGIE pour une structure tarifaire alambiquée, nuisant au comfort de comparaison, alors qu'elle satisfait à un critère évalué par TA: "ce qui est essentiel pour nous." ?
Au plaisir de vous lire!

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

02-09-2021

L'imbroglio des contrats et des tarifs et la rançon de la libéralisation.
Qui a prôné cette évolution ?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

15-09-2021
, a répondu:

Bien vu ! Je n’ai pas l’impression que la concurrence a fait baisser les prix.
On me répondra qu’elle a sûrement et au moins limité leur hausse. Qui vérifiera ?
En attendant, changeons de fournisseurs gaz élec tv internet gsm téléphone ... tous les mois pour économiser nos p’*** sous ... et devenons fous.