News

Labels énergie: voici notre nouvel outil pour vous aider à comparer et à faire des économies

06 novembre 2020
enquête sur la connaissances des labels énergétiques et les comportements moins énergivores

Les labels énergétiques font peau neuve. Cette évolution permettra aux consommateurs de faire des choix plus judicieux quand ils achètent de nouveaux appareils, qu'il s'agisse d'un lave-vaisselle ou d'une TV. A cette occasion, nous lançons un nouvel outil en ligne et nous vous livrons les résultats du sondage que nous avons réalisé pour connaître votre perception des labels et vos comportements en matière d'économie d'énergie et des ressources.

Equipement des ménages pour préserver l'énergie et l'eau

43 % des Belges considèrent que l'équipement dont ils disposent dans leur ménage est « bon », et 8 % « très bon » (il leur permet d'économiser beaucoup). 64 % se considèrent bien informés sur le type d'équipement.

Par ailleurs, 6 sondés sur 10 pensent qu'installer ce type d'équipement dans leur maison est trop onéreux (ceux qui sont les mieux équipés sont moins nombreux à le penser). Soulignons également que 37 % des répondants ne sont pas d'accord avec l'affirmation : « les économies potentielles (en argent) réalisées grâce à ce type d'équipement n'en valent pas la peine ».

La situation financière du ménage joue évidemment un rôle important dans l'équipement. Un peu plus de la moitié de ceux qui connaissent une situation financière (très) difficile appartient ainsi au groupe le moins bien équipé. Notre enquête montre également que les appartements sont le type de logement le moins bien équipé : 69 % d'entre eux appartiennent au groupe des logements les moins bien équipés.

Equipement des foyers belges (selon les régions)

Calculez votre propre score de performance 

Nous avons établi un index afin de classer les ménages en fonction de l'équipement dont ils disposent. Chaque équipement est pondéré en vertu de son économie potentielle en eau et en énergie, sur une échelle allant de 1 (= potentiel le plus faible) à 3 (= potentiel le plus élevé), comme le montre le tableau suivant :

Toutes/la plupart des sources de lumière sont à faible consommation (p.ex.: LED)

1

Multiprises avec interrupteur marche/arrêt

1

Toutes/la plupart des fenêtres ont des éléments d'ombrage (p.ex.:stores)

2

Équipement pour la collecte/réutilisation de l'eau de pluie

2

Tous/la plupart des robinets/toilettes/pommeaux de douche sont économes en eau

3

Tarif bihoraire

3

Panneaux solaires pour produire de l'électricité

3

Dispositif solaire pour chauffer l'eau

3

Poêle ou chaudière à biomasse (pellets, copeaux, bûches...)

3

Pompe à chaleur pour le chauffage et le refroidissement

3

Isolation du réservoir et/ou des tuyaux du chauffe-eau

3

Fenêtres à haut rendement énergétique (double ou triple vitrage)

3

Isolation des murs intérieurs

3

Isolation des murs extérieurs (du bâtiment)

3

Isolation des sols

3

Isolation du toit/du grenier

3

Additionnez les index en fonction des équipements dont dispose votre habitation et vous obtiendrez ainsi une idée de votre propre score de performance.

L'échelle des résultats va de 0 à 42 (maximum théorique qui correspond au maximum de mesures prises). Pour vous donner une indication de la situation en Belgique, sachez que les meilleurs résultats plafonnent à 36. Les personnes qui atteignent les meilleurs scores (22 à 36) et qui composent à ce titre « le meilleur groupe » habitent respectivement dans une maison «4 façades» (39 %), une maison «3 façades» (24 %), une maison «deux façades» (14 %) et un appartement (8 %).

A contrario, la majorité des répondants qui se retrouvent dans le moins bon groupe (0 à 12) habitent en appartement (69 %). S'ils sont locataires, on peut comprendre qu'ils n'aient pas toutes les cartes en main pour disposer des meilleurs équipements. Dites-vous la même chose si c'est votre cas. Vous pouvez utiliser des blocs multiprises et ne pas laisser vos appareils en veille, mais pour ce qui est d'installer une citerne à eau de pluie, dur dur quand on loue un appartement dans un building...

De manière générale, nos résultats montrent qu'il reste une grande marge de progression pour tout le monde, et pour tous les types de logements. Voici comment faire mieux (et faire des économies !) grâce à l'isolation, aux bons choix en matière de chauffage et de production d'eau chaude, à la chasse au gaspi électrique dans la cuisine, la buanderie, le high-tech ou encore l'éclairage.