News

Facture d’énergie simplifiée au 1er janvier, mais pas encore allégée

23 décembre 2021
Consommatrice heureuse à la lecture de sa facture

Après des années de tergiversations, votre facture d'énergie sera plus simple à partir du 1er janvier 2022. Ce qui devrait vous permettre de mieux comparer et contrôler votre consommation d'énergie. Aux prix actuels des énergies, c'est plus crucial que jamais, mais il reste du pain sur la planche.

L'intention de simplifier votre facture d’énergie a été exprimée à l'automne 2018 par les ministres compétents de l'époque. Avec plusieurs années de retard, vous en verrez donc l’aboutissement en janvier 2022

Qu'est-ce qui va changer ?

Afin de rendre plus lisible la facture de décompte (celle que vous recevez après le relevé annuel des compteurs) ou la facture finale (celle que vous recevez après un changement de fournisseur ou un déménagement), celle-ci pourra comporter deux pages au maximum. Les informations les plus importantes seront réparties en cinq sections différentes : "informations essentielles sur le contrat", quoi, où et comment dois-je payer ou récupérer un montant, "j'ai une question", "comparer les contrats et changer", "gérer sa consommation d'énergie". 

Par exemple, le nom exact de votre produit actuel doit être clairement indiqué. Ainsi que l'indication du type de tarif : variable, fixe ou dynamique. Cette information semble évidente, mais une enquête menée début juin par le régulateur de l'énergie, la CREG, a déjà montré qu'un consommateur sur deux ne sait pas s'il bénéficie d'un tarif d'électricité fixe ou variable. 

Pour pouvoir comparer correctement les tarifs, il est essentiel de savoir de quel contrat vous disposez et comment le prix est structuré. Ce sont des éléments que vous trouvez sur la fiche tarifaire de votre contrat. Mais la même étude de la CREG a également démontré que pas moins de 7 consommateurs sur 10 ne disposaient pas de cette information. De plus, ils ne savent pas où les trouver.

Maquis impénétrable

Pour de nombreuses familles, les factures apparaissent comme un méli-mélo d’informations dans lequel elles ne se retrouvent pas. Nous le constatons chaque jour au vu du nombre de questions que nous posent les consommateurs à propos de leurs factures d'énergie. Certaines factures de décompte font jusqu'à huit pages, et les informations essentielles sont souvent noyées dans une mer de petits caractères. Pourtant, il est indispensable de comprendre et de pouvoir vérifier si la facture a été établie correctement et si vous ne payez pas trop inutilement.

Nous prônons cette simplification depuis pas mal de temps déjà et avons d’ailleurs donné notre avis sur le projet d'arrêté royal. Régulièrement, nous dénonçons la complexité du marché et de la facture d’énergie en particulier. Cette semaine encore, lors d'une audition devant la commission parlementaire de l'énergie, nous avons plaidé en faveur d'une simplification des contrats à tarif variable.

Il y a encore du boulot

La facture d’énergie simplifiée est un pas dans la bonne direction. Pourtant, le travail n'est pas terminé, d'autant que les prix de l'énergie ne cessent de battre de nouveaux records. Les nombreux prélèvements et surtaxes qui sont actuellement inclus dans la facture d'électricité, par exemple pour soutenir les énergies renouvelables, n'ont selon nous pas leur place dans une facture simplifiée. Ces coûts devraient être pris en charge et financés différemment. C'est également la raison pour laquelle nous avons lancé notre pétition.

Signer notre pétition