News

La pénurie d’électricité met le prix sous pression

25 septembre 2018
facture-électricité

25 septembre 2018
En novembre, la lumière risque de s’éteindre dans certaines zones du pays. Comment est-ce possible? Et quel impact sur les prix?

Il y a à peine trois semaines, nous avons déjà dû constater l'augmentation du prix de l’électricité en raison de la hausse des prix internationaux du gaz et du charbon et de droits d’émission de CO² plus chers. Aujourd’hui, une potentielle pénurie d’électricité existe et le prix pourrait encore augmenter. Surtout pour ceux qui possèdent un contrat indexé.

Réacteurs nucléaires hors service

Ces dernières années dans notre pays, il y a souvent eu la prévision d'une pénurie d'électricité juste avant l’hiver. Mais cela n’a jamais été aussi concret qu’aujourd’hui. La cause: pas moins de cinq réacteurs nucléaires belges sur les sept sont hors service ; que ce soit prévu ou non, en raison de travaux d’entretien ou de réparations.

Les réacteurs doivent en effet être entretenus de temps en temps, ce n’est pas nouveau. Ce qui est nouveau en revanche, c'est que la ministre fédérale de l’Energie, Marie-Christine Marghem, n’ait pas jugé nécessaire de construire une réserve stratégique pour l’hiver à venir. C'est la première fois depuis 2014, et cette erreur de jugement va nous coûter très cher.

De plus, nous continuons à payer pour cette réserve! Cette part est inclue dans les tarifs de transport de notre facture d’électricité. Mais cette année, nous payons donc pour rien…

Manque de vision

Ce qui a déjà été dénoncé si souvent est donc toujours d'actualité: par manque de vision dans le domaine de l’énergie - démontré depuis des années - nous nou retrouvons actuellement dans une situation difficile. La loi sur la sortie du nucléaire a été adoptée il y a 15 ans et ce n’est que récemment qu’un pacte énergétique a été élaboré pour définir les lignes directrices de l’approvisionnement énergétique futur de notre pays. Mais l’élaboration concrète de ce pacte est retardée par des divergences d'opinion.

Ces dernières années, la facture avait déjà considérablement augmenté. Et il faudra encore compter 100 € supplémentaires par an à cause de cette situation. Certaines sources parlent même de 200 € par an.

Facture fixe vs indexée

Toutefois tout le monde ne devra pas payer plus. Si vous avez un contrat d’énergie fixe qui n’expire pas bientôt, vous ne devriez pas vous inquiéter. Si, par contre, vous avez un contrat indexé, la hausse des prix sera bien répercutée. Mais vous ne verrez cela que sur votre facture de régularisation. Si votre contrat fixe prend fin bientôt, et que vous avez reçu un nouveau tarif auprès de votre fournisseur, assurez-vous bien qu'il s'agisse du contrat le plus avantageux pour votre consommation via notre comparateur gaz et électricité.

Comparez les fournisseurs d'énergie 

Pendant ce temps, nous continuons à plaider pour une réduction à 6 % de la TVA sur l'énergie et pour la suppression des coûts liés aux certificats d'énergie verte et aux primes d'énergie qui sont répercutés sur votre facture.

Signez notre manifeste énergie