News

Bonnes mesures et cacahuètes dans le "paquet énergie" du fédéral

12 octobre 2021
Mesures paquet énergie du fédéral pour les plus précaires

Nous saluons les mesures avancées par le gouvernement fédéral pour diminuer la facture énergétique des plus précaires. Un grand regret: la classe moyenne est, jusqu’ici, la grande oubliée de l’aventure. Nous appelons les Régions à contribuer à l’effort. 

Les éléments du "paquet énergie" mis en œuvre par le fédéral pour aider les ménages à faire face à la hausse des prix de l’énergie sont aujourd’hui connus.

  • Prolongation du tarif social: c’est sans surprise la première mesure envisagée. Les consommateurs à faibles revenus, qui ont pu bénéficier du tarif social pendant un an, évitent ainsi de devoir conclure un contrat coûteux sur le marché. Nous saluons cette mesure et insistons sur la nécessité d’évaluer sa prolongation à son échéance, semble-t-il, prévue fin mars 2022.
  • Octroi d’un chèque énergie d'un montant unique de 80€ réservé aux ménages bénéficiant du tarif social. Le gouvernement veut ainsi venir en aide aux ménages les plus vulnérables. Là encore, nous soutenons cette mesure, plus appropriée qu’un chèque énergie destiné à tous les ménages belges, en ce compris les plus aisés qui n’en ont nul besoin.

Des cacahuètes pours la classe moyenne

Les grands oubliés des mesures prévues par le paquet énergie sont, sans conteste, les Belges appartenant à la classe moyenne:  ceux-ci n’entrent en effet pas dans les conditions d’octroi du tarif social mais n’en sont pas moins fortement touchés par la hausse des prix de l’énergie. 
Pour eux, seul est prévu le gel de la contribution fédérale et du soutien à l’éolien offshore: de 30 à 50€ de hausse évitée sur une facture de 2700€. 

Nous regrettons que notre proposition de diminuer la TVA à 6 % sur une tranche incompressible de consommation n’ait pas été retenue par le gouvernement. Une telle mesure aurait permis aux ménages d’économiser, sur base d'une consommation moyenne, quelque 140€ sur leur facture.

La marge du gouvernement fédéral étant limitée, nous demandons par ailleurs aux gouvernements régionaux de suivre son exemple pour les postes de la facture qui lui reviennent.

Autres avancées positives à concrétiser

Nous nous réjouissons de la mise en place d’une norme énergétique visant à protéger le pouvoir d'achat des familles. Enfin! Mais rappelons qu’il en était déjà question dans l’Accord de gouvernement de... 2011 ! Elle est d’autant plus nécessaire que la facture d’électricité des belges est l’une des plus élevées d’Europe. Cette norme permettra de comparer le montant de la facture d’énergie belge à celle de nos voisins. Nous restons néanmoins prudents vu le peu de détails connus sur l'élaboration précise de cette norme et des conséquences prévues en cas de dépassement.

Sous notre impulsion, le gouvernement fédéral a décidé de s’attaquer aux pratiques commerciales déloyales de certains fournisseurs, comme les hausses d’acompte sans le consentement des clients. Cette pratique que nous avons vigoureusement dénoncée sera désormais interdite. Nous demandons également au gouvernement d’améliorer et de rendre contraignant l’Accord consommateurs pour tous les fournisseurs d’énergie.

Outils et assistance de nos experts

Face à la hausse des prix de l'énergie, trouvez rapidement les tarifs les plus avantageux pour votre profil. Rendez-vous sur notre plateforme énergie.
Besoin d'aide? Faites appel à nos experts (du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 13h à 17h - vendredi jusqu’à 16h), pour toute question concernant l’énergie par téléphone au 02 542 33 83 ou via notre formulaire de contact. Nous avons également renforcé notre dispositif d'aide pour une période indéterminée en mettant en place un numéro 0800.

Appelez-nous au 0800 50 222