News

Prix de l’énergie en baisse : fixe contre variable

11 septembre 2020
nouveaux tarifs de distribution

La crise corona a provoqué ces derniers mois une forte baisse des prix de l’énergie. Les contrats à prix variable en ont bénéficié. En tout état de cause, il est bon de revoir régulièrement vos contrats d’énergie, et certainement maintenant, si cela n’a pas été fait récemment.

“Dois-je choisir fixe ou variable ?” Il s’agit d’une des questions que nous posent le plus fréquemment les consommateurs dans leur recherche d’un nouveau contrat d’énergie. Les deux plans tarifaires possèdent leurs avantages et inconvénients.

Un contrat à prix fixe est en général plus cher qu’un contrat à prix variable car c’est le fournisseur qui supporte le risque d’une éventuelle augmentation de prix. Vous, en tant que consommateur, en êtes protégé durant toute la durée du contrat. La facture de régularisation annuelle est également plus facile à vérifier.

Un contrat à prix variable peut voir son prix évoluer tous les mois ou tous les trois mois. Cette indexation est automatique, en fonction de l’évolution sur les marchés boursiers de l’énergie, qu’il s’agisse du marché à court terme (par exemple, pour le jour suivant) ou du marché à long terme (par exemple, pour l’année suivante). Les contrats liés au marché à court terme sont généralement moins chers mais en même temps plus sensibles aux variations de prix, en fonction des changements au niveau de l’offre et la demande, des conditions climatiques, des questions géopolitiques, ...

Cette dernière année, les contrats variables ont été gagnants

Nous avons calculé ce que vous auriez dû payer en moyenne si vous aviez conclu un nouveau contrat d’énergie en septembre 2019, uniquement pour l’énergie en tant que telle, donc pour les kWh consommés, sans la redevance fixe, les coûts de réseaux et les taxes.

MOYENNE DES COÛTS POUR L’ENERGIE, ENTRE SEPTEMBRE 2019 ET SEPTEMBRE 2020 
   Electricité Gaz 
 Plan tarifaire fixe  332 € 752 €
 Plan tarifaire variable lié au marché à long terme  220 € 539 €
 Plan tarifaire variable lié au marché à court terme  165 € 395 €

Grâce à la baisse automatique des prix enregistrée par les contrats variables sur les 12 mois passés, ceux-ci se sont avérés environ la moitié moins chers que la moyenne des prix fixes. Logique : personne ne pouvait alors prévoir la pandémie actuelle, avec un impact si important sur les prix de l’énergie .

Un contrat fixe si vous choisissez la tranquillité

Sur l’année écoulée, les contrats variables se sont donc avérés plus avantageux. Mais ils n’offrent aucune garantie pour le futur. Les prix peuvent en effet subitement repartir à la hausse. Par exemple, ceux-ci ont fortement augmenté vers la fin 2018 suite à la défaillance de réacteurs nucléaires et la menace d’une pénurie d’électricité. A ce moment, le consommateur sous contrat à prix variable a vu son prix automatiquement augmenter, contrairement à celui qui bénéficiait d’un contrat à prix fixe.

Aujourd’hui, nous constatons que les prix très bas que nous avons connus durant le deuxième trimestre de 2020 sont derrière nous et que les prix de l’électricité et du gaz repartent progressivement à la hausse. Mais ils demeurent toujours plus bas qu’un an auparavant. Si vous n’avez pas revu votre contrat d’énergie ces derniers mois, vous pouvez toujours en bénéficier.

Mais avec quel plan tarifaire ? Si vous optez pour la tranquillité, vous pouvez, durant cette période de prix bas, choisir un contrat à prix fixe. Une éventuelle hausse subite de prix ne vous effraie pas ou avez plutôt confiance en des prix qui restent bas, le choix d’un contrat à prix variable est alors plus adapté.
Notre comparateur vous offre une vue complète et à jour du marché. Vous pouvez ainsi facilement voir quel est le meilleur contrat pour votre profil de consommation.

Vers le comparateur énergie

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

Commentaires

Soyez le premier à commenter