News

Marché de l’énergie en folie, le prix du gaz double en deux mois

10 novembre 2021
hausse hallucinante du prix de l'énergie en graphique

Après les hausses vertigineuses d'octobre, il n'est malheureusement pas question d’une baisse des prix en novembre. Au contraire, les prix de l'énergie continuent de grimper. Voici nos conseils si votre contrat d'énergie est sur le point d'expirer.

Au mois d’octobre, les prix de l'énergie crevaient les plafonds, impactant lourdement le budget des ménages. Novembre aggrave le problème avec des prix choquants.

Une facture de gaz naturel de plus de 3000€

Une famille moyenne qui doit, sur base des tarifs de novembre, renouveler son contrat d'électricité paiera sa consommation annuelle 780€ en moyenne avec un contrat à tarif fixe. Cela représente une nouvelle augmentation de 33% par rapport au précédent prix record d'octobre ! Par rapport au prix d'il y a deux ans, il s'agit même d'une augmentation de 135%, c'est-à-dire plus du double. Et attention, nous ne parlons ici que de la composante énergétique. Taxes et frais de réseau sont à rajouter. 

Pour le gaz naturel, le tableau est encore plus hallucinant. Si, en octobre, le prix moyen d'un contrat fixe était encore de 1800€ contre 1255€ en septembre, nous en sommes à 2500€ ! Si l'on ajoute les taxes et les frais de réseau, on arrive à une facture annuelle de plus de 3000€. Avec un contrat variable, vous payez un peu moins en moyenne, mais là aussi, l'augmentation est considérable: de 1900€ en octobre à 2240€ en novembre.

Pour un contrat fixe de gaz naturel, vous payez désormais en moyenne 10,5 c€/kWh uniquement pour la composante énergie. Pour un contrat variable, la moyenne est de 9,5 c€/kWh, soit plus de 4 fois plus qu'il y a 2 ans.

 

Le nombre d’offres à tarif fixe divisé par deux

Autre constat: la suppression par de nombreux fournisseurs de tout ou partie de leurs offres à tarif fixe. C'est ce qui s'est passé en septembre chez Mega et Vlaamse Energieleverancier, et entre-temps, beaucoup d'autres ont suivi le mouvement. Depuis ce mois-ci par exemple, le plus grand fournisseur, Engie Electrabel, ne propose plus Easy Direct ou Easy3. 

Aujourd'hui, en Flandre et en Wallonie, il n'existe qu'une vingtaine d’offres à tarif fixe sur le marché de l'électricité et une dizaine seulement pour le gaz naturel. Une réduction de moitié par rapport à il y a quelques mois. À Bruxelles, la situation est encore pire : il ne reste que 2 offres à tarif fixe...

Mon contrat d'énergie fixe est sur le point d'expirer. Que faire ?

Notre conseil reste le même: si votre contrat d'énergie est sur le point d'expirer et que vous recevez une nouvelle proposition de votre fournisseur, surtout comparez. Bien sûr, les prix de tous les fournisseurs ont explosé, mais aujourd'hui plus que jamais, vous avez intérêt à rechercher le contrat le plus avantageux pour votre profil. 

En ce moment, il n'est pas judicieux d’opter pour un contrat fixe qui bloque des prix élevés pendant un an. Si malgré tout vous préférez un taux fixe, suivez de près l'évolution des prix dans les mois à venir et changez de formule tarifaire dès que les prix baissent à nouveau. Avec un contrat variable, vous bénéficiez par contre automatiquement des baisses du marché.

VERS NOTRE PLATEFORME ENERGIE