Réponse d’expert

Pourquoi payez-vous pour l'énergie lorsque vous êtes en vacances ?

24 mars 2023

Si pour beaucoup, partir en vacances est synonyme de détente et de déconnexion, il y a cependant une chose qui ne prend pas de pause pendant vos vacances : votre facture d'énergie. Même si vous n'utilisez pas de gaz ou d'électricité pendant votre absence, vous devrez toujours payer pour ces services. Pourquoi cela ? Notre expert, Jordi Van Paemel vous explique tout.   
Glass.Mapper.Sc.Fields.Image
Jordi Van Paemel
Expert énergie
Il est tout à fait normal de continuer à payer votre facture d'énergie, même si vous passez un mois sur une île ensoleillée de l'océan Atlantique.

Dans le cas d’une facture d’acompte traditionnelle 

La grande majorité des consommateurs paient encore une facture d’acompte traditionnelle. Cette facture est basée sur l'historique de votre consommation annuelle et sur le tarif de votre contrat d'énergie.

Contrat fixe VS contrat variable

Dans le cas d'un contrat fixe, le prix de l'énergie est déterminé à l'avance. Dans le cas d'un contrat variable, le fournisseur se base sur l'évolution attendue des prix, bien qu'il s'agisse toujours d'estimations. Le montant annuel total estimé est ensuite divisé par 12 pour calculer le montant de votre acompte mensuel.

Votre consommation étalée sur 12 mois

Cela signifie que vous répartissez vos coûts énergétiques sur une année entière. De cette manière, votre montant mensuel reste relativement stable dans des circonstances normales. Vous ne paierez pas soudainement plus en hiver, même si votre consommation est plus élevée à ce moment-là parce que vous chauffez, par exemple.

Idéalement, au bout de 12 mois, vous aurez donc payé à l'avance juste ce qu'il faut pour couvrir votre consommation de l'année écoulée. 

  • Si vous avez payé trop peu d'acompte, par exemple parce que votre consommation ou les prix ont augmenté, vous devrez payer un supplément sur la facture de décompte annuelle. 
  • Si vous avez trop payé, un montant vous sera remboursé.

Dans ce système traditionnel, il est donc tout à fait normal de continuer à payer votre facture d'énergie, même si vous passez un mois sur une île ensoleillée de l'océan Atlantique.

Facture mensuelle basée sur votre consommation réelle

Il en va autrement si vous optez pour une facture mensuelle basée sur votre consommation réelle. Cette option n'est actuellement possible qu'en Flandre, avec les fournisseurs comptant plus de 200 000 clients et si vous disposez d'un compteur numérique. Quelque 30 000 ménages ont déjà opté pour cette solution. Avec une facture mensuelle, vous ne payez plus une avance répartie sur l'année. Vous payez alors immédiatement votre consommation du mois écoulé.

Avantages VS inconvénients  

Ce système présente un certain nombre d'avantages : 

  • Vous ne devez pas vous préoccuper de la date d'arrivée de votre relevé annuel. En effet, vous payez immédiatement ce que vous avez consommé, ni plus ni moins. Dans ce cas, vous n'avez pas non plus à vous soucier de la perte d'un trop-perçu en cas de faillite de votre fournisseur. 
  • Votre facture est également plus facile à vérifier si vous bénéficiez d'un tarif variable.

Mais il y a aussi des inconvénients : 

  • En hiver, votre facture sera beaucoup plus élevée car c'est à ce moment-là que vous vous chauffez. Par exemple, vous consommez en moyenne près de la moitié de votre consommation annuelle de gaz naturel au cours du premier trimestre de l'année (janvier, février, mars). Vous devez donc vous attendre à une facture plus élevée pendant ces mois.

Votre facture d'énergie comprend également des coûts fixes

Si vous passez un mois à l'étranger, votre facture sera naturellement beaucoup moins élevée durant ce mois puisque vous avez moins consommé. Mais dans la plupart des cas, vous devrez tout de même payer un montant. En effet, votre facture d'énergie ne vous facture pas seulement votre consommation, mais vous payez également une partie des coûts fixes.

Il s'agit par exemple de la redevance annuelle fixe ou de la redevance d'abonnement annuelle que votre fournisseur facture pour couvrir certains frais administratifs tels que le fonctionnement du service clientèle. Cette redevance varie en fonction de votre contrat d'énergie mais s'élève en moyenne à 55€.

Vous payez également une partie des frais fixes pour les tarifs de réseau, comme le tarif de capacité en Flandre, où vous payez toujours une contribution fixe minimale qui correspond à une pointe de consommation de 2,5 kW (107€ par an en moyenne). Ou comme la redevance fixe pour les coûts de distribution du gaz naturel, qui s'élève à 80€ par an pour une consommation moyenne.

Éviter la consommation en veille

Outre les frais fixes, certains appareils continuent à fonctionner et donc à consommer de l'électricité même si vous êtes en vacances. Pensez à un réfrigérateur ou à un congélateur. Bien entendu, vous ne les éteindrez que si vous vous absentez vraiment pour une longue période.

Mais d'autres appareils n'ont évidemment pas besoin d'être laissés en veille et il est préférable de les éteindre complètement ou de les débrancher. Par exemple, le mode veille de votre décodeur de télévision numérique représente 75 % de la consommation d'énergie. Si vous partez en vacances, il est préférable de le débrancher également.

Pour plus de conseils en matière d'économie d'énergie, consultez notre dossier.

Consultez notre dossier