Réponse d’expert

Pourquoi le consommateur d'énergie mérite d'être protégé

03 août 2022
regulateur energie

À la veille d'un hiver difficile, les prix de l'énergie s'envolent à nouveau. Le gaz naturel sur le marché de gros coûte 9 fois plus cher qu'il y a un an. Les graphiques avec les tarifs à la consommation ressemblent à un col des Pyrénées. Le prix du gaz pour les rares tarifs fixes (que l'on ne trouve que chez Luminus) a grimpé ce mois-ci de 14 centimes par kWh en moyenne à 24 centimes. Ce qui fait 500 euros par mois pour une consommation moyenne, tous frais compris.

Entre juillet et août, le prix de l'électricité pour la même poignée de tarifs fixes a augmenté de 65 %, passant de 31 à 51 cents par kWh. En conséquence, une famille moyenne paie 1785 € par an (pour 3500 kWh), sans les prélèvements et les tarifs du réseau. C'est vraiment sans précédent ! En incluant tous les coûts, vous pouvez facilement arriver à 190 € par mois.

De plus, le marché ne permet plus de repli. Les tarifs fixes des autres fournisseurs n'existent plus, vous devez donc vous contenter de tarifs variables. Et comparer correctement ces taux est presque impossible. Certains sont indexés chaque mois, d'autres chaque trimestre. Certains tiennent compte des dernières augmentations de prix sur les marchés de gros, d'autres non.

Un exemple? Eneco Flex base son prix sur la valeur la plus récente de l'indice - en l'occurrence celle du deuxième trimestre de 2022. Pour un compteur unique, vous payez 25 centimes d'euro par kWh avec ce contrat. Engie Direct est déjà à 37 centimes, car le contrat tenait déjà compte des dernières augmentations de prix. Eneco Flex semble donc beaucoup moins cher, mais il n'en est rien : Eneco répercutera également les dernières augmentations de prix dans le règlement final.

Glass.Mapper.Sc.Fields.Image
Jordi van Paemel
Expert énergie
Il est grand temps que les régulateurs mettent un terme à cette pratique et imposent une méthode fixe de calcul du prix sur les cartes tarifaires. 

Le fait que les fournisseurs d'énergie soient libres de décider de l'indexation de leurs tarifs variables empêche les consommateurs de rechercher le tarif le moins cher. Il est grand temps que les régulateurs mettent un terme à cette pratique et imposent une méthode fixe de calcul du prix sur les cartes tarifaires. Ce n'est que de cette manière qu'ils peuvent aider les familles à survivre en cette période d'augmentation sans précédent des prix de l'énergie. 

Trouvez le meilleur tarif grâce à Energy-guide


Imprimer Envoyer par e-mail