Dossier

Prévention de la surchauffe : 10 conseils

24 juin 2019

24 juin 2019
Lors d’une vague de chaleur, il peut être particulièrement difficile de maintenir une fraîcheur confortable chez soi. D’où la ruée sur les appareils de conditionnement d’air. Mais est-ce la seule option ? Certainement pas. Surtout si vous suivez nos dix conseils. Il est essentiel de combiner la protection solaire et la surventilation nocturne.

L'apport d'énergie par les fenêtres

Le principal coupable de la surchauffe du logement, c’est le soleil qui transmet essentiellement sa chaleur, en direct, par les vitres.
Le verre absorbe les rayons du soleil, dont une partie est émise à l’intérieur. Mais surtout,les rayons qui pénètrent dans le logement atteignent les parois, les sols et les meubles, qui se réchauffent à leur tour. Ceux-ci restitueront ensuite cette énergie sous forme de rayonnement chaud infrarouge. Mais le verre ne laisse quasi pas (re)passer ce type de rayonnement, de sorte que la chaleur reste prisonnière du logement, et que la température grimpe..

La valeur g, ou facteur de pénétration solaire, représente le rapport entre la quantité totale d’énergie reçue par un vitrage et la quantité d’énergie solaire qui passe à travers ce vitrage

Alors que cette valeur g peut tourner autour de 87 % pour du simple vitrage, elle n’est déjà plus que de 65 % environ pour du double vitrage haut rendement, et de 50 % pour du triple vitrage. Avec un vitrage pare-soleil, aussi appelé à contrôle solaire, la valeur g se situe même sous 40 % (entre 20 et 40 %).