News

Isoler son habitation : quelles sont les priorités ?

24 mai 2022

Le toit est souvent considéré comme une priorité lors de l'isolation de la maison, car c'est par là qu’une bonne part de la chaleur se perd. Mais compte tenu de l'importance de l'investissement et des économies d'énergie à réaliser, d'autres mesures peuvent être privilégiées.

En termes de confort, l'isolation du toit est une priorité, surtout si des pièces occupées sous le toit sont chauffées. Il est donc logique d'essayer d'intervenir là en premier lieu.

En Flandre, il existe déjà une norme d'isolation des toits, ce qui signifie qu'en principe, chaque maison doit être isolée à ce niveau. Ajoutons tout de suite que cette réglementation n'impose qu'une épaisseur d'isolation limitée : à peine 3 à 4 cm d'isolant, selon le matériau utilisé. Il est recommandé de prévoir une couche d’isolation beaucoup plus épaisse.

Un top-10

Si l'on considère uniquement les économies d'énergie qui peuvent être réalisées par m², les économies les plus importantes dans une maison (individuelle) sont obtenues en installant un vitrage à haut rendement. Ce n'est qu'ensuite qu'intervient l'isolation du toit, des murs et du sol.

Faut-il alors commencer par remplacer les châssis ? Pas nécessairement, car la surface de verre dans la maison est limitée par rapport aux surfaces de perte de chaleur que constituent le toit, les murs et le sol. En outre, des nouveaux châssis sont très chers au m².

Si l'on regarde les choses autrement et que l'on met en balance l'investissement et les économies d'énergie qui peuvent être réalisées, on peut se faire une idée des interventions qui offrent le meilleur rendement financier grâce au top 10 suivant :

1. Isolation des murs creux

2. Isolation du toit à effectuer soi-même

3. Isolation du sol ou isolation du plafond de la cave

4. Isolation des murs par l’intérieur 

5. Remplacement du vitrage seul (si techniquement possible)

6. Isolation du toit par un professionnel

7. Isolation de toit avec une nouvelle couverture de toit

8. Isolation des murs par l’extérieur avec une finition en crépi

9. Remplacement complet des châssis

10. Isolation des murs par l’extérieur avec un revêtement en bois

De ce point de vue, l'isolation des murs creux et l'isolation du toit à effectuer soi-même sont trois fois plus rentables que, par exemple, le remplacement du vitrage seul. Et l'isolation du sol est trois fois plus rentable que l'isolation des murs par l'extérieur avec une finition en crépi et quatre fois plus rentable que l'isolation des murs par l’extérieur combinée à un revêtement en bois.

Le budget disponible joue un rôle

Bien entendu, le budget disponible joue un rôle dans votre décision quant aux travaux à entreprendre en premier. Par exemple, dans une maison mitoyenne typique, avec seulement deux façades par lesquelles la chaleur se perd vers l'extérieur, vous pouvez prévoir un budget de 2 500 à 3 000 euros pour chacune des trois premières interventions de la liste ci-dessus (isolation du toit à effectuer soi-même, isolation des creux ou isolation du sol).

Le remplacement d'un simple vitrage par un vitrage à haut rendement peut coûter deux fois plus cher. Le remplacement de l'ensemble des châssis ou l'isolation des murs par l’extérieur coûteront probablement entre 12 000 et 25 000 euros. Il va sans dire que ces éléments pèseront d'autant plus lourd dans une maison individuelle.

Dossiers concernant l’isolation

Si vous voulez en savoir davantage sur la manière d'isoler votre maison, vous pouvez vous renseigner chez nous sur les différentes techniques d'isolation :

Isoler en 5 questions

Isoler le toit

Isolation des murs

Isolation de la façade par l’extérieur

Châssis

Rénover intelligemment

Pourquoi un système de ventilation

Vous pouvez également toujours demander, via nos services, un devis gratuit et sans engagement pour isoler et ventiler votre maison.

NOS ACTIONS POUR UNE HABITATION SAINE ET ECONOME EN ENERGIE