News

Ne remplacer que le vitrage: c'est moitié prix!

15 février 2019

15 février 2019
La présence d’un simple vitrage dans une habitation peut faire diminuer son prix de vente d’environ 5 %. Remplacer ce vitrage par un autre à haut rendement est conseillé. Les prix relevés dans notre enquête indiquent que vous pouvez récupérer cet investissement en un laps de temps relativement court.

Vous êtes intéressé par le remplacement de votre vitrage actuel par un vitrage à haut rendement? Demandez un devis gratuit dans le cadre notre action « Economiser l’énergie ».

Demander un devis gratuit

Sachant qu’il est possible de perdre jusqu’à 20 € d'énergie par an par m² de simple vitrage et que l’on peut limiter cette perte à 4 € par m² par an grâce à un vitrage à haut rendement, il apparait préférable de bannir le simple vitrage. Même le double vitrage classique des années ’80 et ’90 vous fait encore perdre 10 € par m². Il est souvent tentant de remplacer la menuiserie par la même occasion. Le total des coûts peut alors représenter un sérieux obstacle. Si la menuiserie est encore en bon état et suffisamment épaisse pour y installer le vitrage à haut rendement, son remplacement n’est toutefois pas forcément nécessaire. Notre enquête démontre que vous pouvez fortement réduire les coûts en ne remplaçant que le vitrage.

Offre variée

Nous avons donné pour mission à quatre enquêteurs répartis à travers le pays de demander chacun cinq devis à des entrepreneurs qui ne remplacent que le vitrage. Un objectif atteint sans accroc. Un grand nombre de vitriers semblent s’acquitter de cette tâche. En général, ils viennent à domicile, même plusieurs fois pour certains, afin d’établir leur devis. 

Si les devis mentionnent souvent la dénomination exacte du vitrage, obtenir ou se faire envoyer ne serait-ce que numériquement une fiche d'information relève de l’exception plus que de la règle de la part des vitriers de notre enquête. Seuls 12 sur les 20 ont mentionné la valeur U du vitrage, une unité indiquant la déperdition thermique dont le vitrage est responsable. La valeur U est d’ailleurs essentielle pour la prime en Régions bruxelloise et flamande, dont aucun entrepreneur n’a évoqué l’existence.

Deux fois moins cher que le remplacement complet de la fenêtre

Lors de notre enquête, le prix moyen pour un vitrage à haut rendement normal représentait 280 € à 300 € en fonction de la valeur U (1,1 ou 1,0). Ce n'est même pas la moitié de ce que coûterait le remplacement d’une fenêtre complète. Vous pouvez ainsi récupérer l’investissement en 15 ans si vous chauffez au mazout ou au gaz, et même en 5 ans si vous disposez d’un chauffage électrique classique. 

Précisons que ce prix peut augmenter en fonction de certains facteurs comme la nécessité de louer une grue lorsque l’arrière de l’habitation est difficilement accessible p.ex., ou lorsque vous souhaitez faire nettoyer, réparer ou même remplacer les croisillons existants, ou encore en cas de fenêtres aux propriétés (acoustiques, vitrage de contrôle solaire ou de sécurité) ou formes particulières.

Gare aux pièges juridiques 

Outre que les caractéristiques du vitrage à haut rendement proposé ne sont souvent pas décrites avec précision, vous plongeant dans l’ignorance de la nature exacte du vitrage que vous obtiendrez, les entrepreneurs semblent se montrer assez gourmands côté acompte : 9 sur les 20 entrepreneurs ont demandé entre 40 et 50 %, bien que selon nous 30% devrait être un maximum (en cas de travaux sur mesure tels que le vitrage).
La garantie n’est que bien peu évoquée et lorsque c’est le cas, la main d’œuvre en cas de remplacement ou de réparation en est souvent , ce qui est contraire à la loi.
Nous vous conseillons donc de demander une description aussi précise que possible du nouveau vitrage à haut rendement dans le devis (incluant p.ex. la valeur U), et de biffer les conditions inadmissibles.