Guide d'achat

Comment choisir un bon matelas ?

07 novembre 2017
Guide d'achat d'un matelas

07 novembre 2017
Mieux vaut réfléchir à deux fois avant de choisir un matelas. Un mauvais soutien ou un manque de stabilité risque en effet de gâcher vos nuits. Consultez notre guide d’achat et les résultats de notre test dans notre comparateur.

Choisir un matelas

Tous les matelas ne se valent pas. S’ils coûtent de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros, le prix ne doit pas être votre premier critère de choix. Bien que le modèle parfait n’existe pas, notre guide d’achat vous livre des conseils pratiques et vous permet de trouver le mieux adapté à vos besoins.

Nous testons régulièrement les matelas de plusieurs catégories. Avant de vous décider, jetez un œil aux résultats de nos tests, et aux matelas que nous vous recommandons.

Comment choisir votre matelas ?

Il existe de nombreux types de matelas. Un bon modèle a une durée de vie d’environ 10 ans. Tous ont leurs avantages et inconvénients en termes de matières, de dureté, etc. Choisissez votre matelas en fonction de votre corps, votre position favorite pour dormir, la température ambiante de votre chambre et le confort souhaité.

Quelles sont les questions à vous poser ?

Souple ou ferme ?
Ce facteur est directement lié à votre morphologie. Un bon matelas doit pouvoir supporter correctement le poids du corps ; être suffisamment ferme tout en restant confortable.
  • Un matelas trop dur n’est pas forcément meilleur pour le dos, s’il n’épouse pas complètement la forme du corps.
  • Sur un matelas trop mou, un corps lourd s’enfonce et la colonne vertébrale n’est pas droite

matelas mauvais
Il existe en réalité de bons comme de mauvais matelas dans toutes les catégories, des plus mous aux plus durs. En outre, les fabricants ont tendance à labelliser leurs matelas plus durs qu’ils ne le sont réellement.

Pour savoir si un matelas vous offre le soutien adapté, il est nécessaire de l'essayer, en étant accompagné d'un deuxième personne, qui pourra contrôler si votre colonne vertébrale est en ligne droite lorsque vous êtes couché sur le matelas.

Matelas bon


Vous êtes deux : combien de matelas ?

Qu'en est-il quand deux personnes avec une constitution différentes doivent partager le même lit? Plutôt que de choisir un matelas qui sera d'office un compromis, elles peuvent opter pour deux matelas de composition différente. De cette manière, chacun peut profiter d'un soutien adapté.

Une autre bonne raison d'opter pour deux matelas une personne, c'est si vous êtes gêné par les mouvements de votre partenaire. Notre test d'"élasticité ponctuelle" montre qu'il y a des différences entre les matelas. Mieux vaut choisir un modèle où vous ne ressentez pas le poids de l'autre.

Quels matériaux choisir ?

Ressorts

Ressorts

Le cœur du matelas se compose de ressorts qui lui assurent élasticité, solidité et bonne aération. Idéal si vous transpirez beaucoup ou vivez dans des zones très chaudes l’été. Autour des deux extrémités des ressorts figurent une ou plusieurs couches de mousse. La qualité des ressorts est bien plus importante que leur nombre. Parmi les ressorts, on distingue :

  • Les ressorts Bonnell sont biconiques (en forme de sablier). Ce sont les plus simples et les plus économiques mais ils amortissent moins efficacement les vibrations que les ressorts ensachés, les matelas en latex ou en mousse.
  • Les ressorts ensachés sont emballés dans une poche individuelle de tissu afin que les ressorts ne produisent pas de grincements à long terme. Ces matelas permettent d’offrir différentes zones ergonomiques grâce à l'utilisation de ressorts de différentes résistances.
  • Les ressorts LSK (Leicht Federn Kern) sont comparables aux ressorts biconiques Bonnell, mais plus petits, plus légers et de forme différente (les extrémités sont ouvertes). Le nombre de ressorts par m2 est également plus élevé.
  • Il existe également des matelas ne contenant qu'un seul long ressort, appelé"ressort continu", L'idée est que le poids d'un corps ne soit pas concentré sur quelques ressorts, mais distribué sur tout le matelas. Bon marché, ce type de matelas présente le désavantage de déplacer tous les ressorts si votre partenaire bouge durant la nuit. En outre, ces ressorts s’usent plus rapidement que les ensachés.

Latex

Latex

Un matelas en latex est composé de couches de latex souple sur au moins 60 % de sa hauteur. Certains modèles sont composés à 100% de latex et ont une hauteur minimale de 10 cm. S’il contient d’autres matériaux, le fabricant doit le signaler. C’est le cas lorsque seule la surface de contact est en latex. Voici les différentes dénominations :

  • Matelas 100% latex: il est composé uniquement de latex et a une épaisseur d'au moins 10 cm.
  • Matelas en latex: le matelas se compose de latex sur au moins 60 % de sa hauteur. La mention des autres composants du matelas est obligatoire.
  • Matelas contenant du latex : le latex contenu dans le matelas représente moins de 60 % de l’épaisseur ou une épaisseur inférieure à 10 cm. Les autres composants doivent être indiqués.
  • Surface de contact en latex : le matelas est réalisé à l’aide de plusieurs matières différentes et seul le revêtement extérieur est en latex.

Un matelas en latex est souvent ferme mais suffisamment souple pour s’adapter à la forme du corps. Il répartit ainsi le poids de façon équitable et absorbe de manière efficace les mouvements du corps. Il est parfait pour vous si vous bougez beaucoup durant votre sommeil.

Mousse polyuréthane

Polyurethane

Les matelas en mousse polyuréthane peuvent varier en densité, fermeté, élasticité et perméabilité. Leur qualité est comparable à celle des matelas en latex mais ils sont en général plus légers et donc plus facilement transportables.

A qui sont destinés les matelas spéciaux ?
  • Les matelas orthopédiques ("médicaux", "à mémoire de forme") - Un tel matelas est indiqué si vous vous alitez pendant de longues périodes. Cependant, le terme "orthopédique" ne fait l’objet d’aucun label reconnu et peut être utilisé par n’importe quel fabricant pour n’importe quel type de matelas. De plus, il est cher et n’offre aucun avantage aux personnes en bonne santé, gênant même leurs mouvements durant le sommeil.
  • Les matelas à eau - Leur conception permet au corps de bien adhérer au matelas. Mais ils sont lourds et nécessitent un entretien fastidieux. Un tel matelas peut s’avérer peu confortable, surtout si vous vous retournez beaucoup la nuit ou dormez sur le ventre.
  • Les futons - Ce type de matelas d’inspiration japonaise, vous conviendra si vous appréciez un matelas dur (et peu épais). Il est composé de couches de coton qui durcissent et s’affinent avec le temps. Il nécessite un entretien adapté et doit être remplacé plus fréquemment que les modèles traditionnels.
  • Les matelas en laine - Un tel matelas est lourd, difficile à manipuler, nécessite un entretien exigeant et ne convient pas si vous souffrez d’allergies.

Imprimer Envoyer par e-mail