News

Détergents vaisselle : alerte aux faux green!

Flacon vert, allégations trompeuses, label auto-décerné et peu fiable … c’est parfois la foire au greenwashing sur les étiquettes des produits pour lave-vaisselle et vaisselle à la main. Il y a du vrai et du faux aussi. Zoom sur 2 produits qui jouent avec notre conscience environnementale.

06 avril 2021
produitsvaisselle

FINISH Powerball 0%

Ce produit se présente comme un produit vert, mais il ne s’agit pas d’une certification environnementale. De plus, la déclaration “sans phosphate” est sans valeur ajoutée, car les phosphates sont interdits dans les détergents vaisselle depuis janvier 2017. Tous les produits sont donc sans phosphate et ceux qui le déclarent ne sont pas plus verts que les autres. Cette allégation se retrouve sur deux autres étiquettes de produits que nous avons testés (Delhaize all in 1 et Kruidvat all in 1).
Ce produit affiche le label AISE. Il s’agit d’un label peu fiable, car décerné de manière volontaire par le secteur des producteurs de détergents, qui se réfère à une charte de déclaration de bonnes pratiques environnementales, notamment au niveau de la production. Ses objectifs sont très vagues et peu stricts. Nos analyses concluent que la composition et l’emballage de ce produit peuvent être améliorés. Il s’agit, en réalité, de la version verte du Finish classique, qui vise habituellement uniquement la performance. Le fabricant appâte les consommateurs responsables et soucieux de l’environnement avec un produit qui est perfectible. Le logo AISE se retrouve également sur des liquides vaisselle à la main que nous avons testés comme Albert Heijn Afwasmiddel Original Ultra Ontvettend, Dreft Extra Hygiène - Lime & Lemongrass et Dreft Original.

DREFT 100% Parfum Naturel

Le produit Dreft annonce un parfum 100 % naturel (bergamote et gingembre) et des agents de surface d’origine végétale, mais on trouve aussi dans la composition des fragrances allergènes comme le citral et le limonène (substances toxiques pour les organismes aquatiques).
Ce produit affiche un « approuvé dermatologiquement », alors qu’il contient deux allergènes. Le fabricant répondra probablement que l’approbation dermatologique se réfère uniquement à la bergamote et au gingembre... Peu importe puisqu’il s’agit d’une déclaration qui n’est pas officielle, donc trompeuse. Bizarrement son homologue Dreft Extra Hygiene - Lime & Lemongrass, sans aucune allégation verte ni santé, ne contient pas d’allergènes et obtient un meilleur score environnemental à nos tests.

Trop de labels

Il existe plus de 200 labels environnementaux utilisés actuellement dans l’UE et plus de 450 dans le monde. Certains de ces labels verts sont fiables (comme l’Ecolabel européen, par exemple), d’autres pas parce qu’ils sont, entre autres, décernés par les fabricants et non vérifiés par des tiers indépendants. Selon nous et d’autres associations de consommateurs, le plus simple serait de supprimer toutes les allégations environnementales trompeuses et introduire des conditions strictes pour faciliter l’évaluation des labels fiables. Une lourde tâche parce que cela peut aussi bien concerner les ingrédients que l’emballage, le bien-être animal, les substances particulières ou encore des conseils sur la réduction des impacts environnementaux de nos habitudes de lavages, dans un contexte de marketing assez large. Sans compter que ces déclarations peuvent aussi s’apparenter à du greenwashing. L’écoblanchiment est une manière pour le fabricant de tromper le consommateur en donnant une fausse image verte. Une attitude que nous déplorons complètement.

Le produit qu'il vous faut

Que vous soyez sensible ou non à l'environnement, nous vous invitons à faire un tour sur notre comparateur afin de voir quel est le produit qui vous aidera à toujours avoir une vaisselle nickel. 

Vers le comparateur