Communiqué

Des produits vaisselle efficaces et respectueux de l’environnement existent

06 avril 2021

Test Achats et ses organisations soeurs en Espagne, Italie et Portugal, ont analysé les allégations vertes et la performance environnementale de 115 produits vaisselle. Malheureusement, celle-ci met en lumière la présence de substances inutiles et douteuses, des emballages superflus et mal conçus et des allégations vertes pas toujours fondées. Pourtant, de bons élèves existent! L’organisation exhorte les fabricants à répondre à la demande des consommateurs de pouvoir disposer de produits efficaces et respectueux de l’environnement.  Cette recherche fait partie du projet CLEAN.

115 produits analysés

Test Achats et ses organisations soeurs en Italie, Espagne et Portugal ont étudié les ingrédients, les impacts environnementaux, ainsi que les performances globales de 115 produits pour vaisselle et lave-vaisselle (29 en BE). Outre les certifications environnementales de chaque produit, comme par exemple l'écolabel européen, les organisations de consommateurs ont également analysé la présence d'allégations écologiques.

 

Substances inutiles et nocives

Parmi les 115 produits analysés, certains ont une liste d’ingrédients relativement simple avec 8 à 15 substances différentes, ce qui est à saluer. Mais d'autres contiennent plus de 35 substances !  Sur ces 115 produits, environ 80 (15 en BE) ont au moins une substance jugée préoccupante par l’organisation de consommateurs. Cela est d’autant plus regrettable que ces substances – tels les parfums et les colorants - n'ont souvent aucun rôle dans la performance et pourraient dès lors être évitées.

En outre, plusieurs éléments nécessaires dans les détergents pour lave-vaisselle tels les tensioactifs, émulsifiants, inhibiteurs de tartre, conservateurs ou stabilisateurs de blanchiment, comprennent des substances qui présentent un risque pour l'environnement. Elles pourraient facilement être remplacées par d’autres substances ayant la même fonction et moins nocives.

 

Emballage superflu ou mal conçu

L'écoconception des emballages ne semble malheureusement toujours pas être une priorité pour la plupart des marques. De nombreux produits inclus dans l'analyse sont en effet vendus dans des emballages à moitié remplis, fabriqués à partir de matériaux non recyclés ou arborent des allégations faisant penser à des labels certifiés alors qu’il n’en est rien.

 

Performance environnementale à améliorer

Sur les 56 détergents pour lave-vaisselle analysés, seuls 35% ont un faible impact environnemental (un peu plus de la moitié en BE), ce qui implique un bon ou très bon score pour tous les critères pris en compte. Pour les produits vaisselle à la main, plus de la moitié ont obtenu une bonne ou très bonne performance environnementale.

 

Allégations vertes non fondées

Test Achats et ses organisations soeurs ont relevé plusieurs cas de greenwashing sur l’emballage. Sur un produit vendu en Belgique, on retrouvait par exemple la mention « sans phosphate » qui n’a aucune valeur ajoutée puisque celui-ci est interdit depuis 2017.

Test Achats souhaite que le choix durable soit le plus facile pour les consommateurs. Et l’analyse réalisée par ses soins montre que des produits à bon prix, affichant de bonnes performances et étant moins nocifs pour l’environnement existent. Les cartes sont donc entre les mains de fabricants pour proposer des produits réellement plus verts et abordables aux consommateurs ! A bon entendeur …

 

Le contenu de ce communiqué de presse représente uniquement le point de vue de son auteur et relève de sa seule responsabilité. La Commission européenne n'accepte aucune responsabilité quant à l'usage qui pourrait être fait des informations qu'il contient.

 

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.