Dossier

Quel carburant choisir: essence ou diesel?

11 janvier 2018
Carburant

11 janvier 2018

Les ventes de voitures diesel sont en baisse, et ce pour diverses raisons. Le choix d'un moteur diesel ne se justifie aujourd'hui qu'à partir d'un nombre significatif de kilomètres parcourus par an.

Moteur équivalent

En ce qui concerne les performances du moteur, il n'y a plus guère de différence entre un moteur diesel et un à essence. À tel point que des moteurs diesel équipent maintenant des voitures de course… et gagnent! À cylindrée égale, la puissance du diesel est équivalente à celle du moteur essence, grâce notamment à l'appoint d'un turbocompresseur. Mieux même, la souplesse, c'est-à-dire l'accélération à bas régime, est supérieure, ce qui accroît le confort de conduite. Le bruit caractéristique du moteur (surtout à froid) a été considérablement maîtrisé par les acousticiens et ne heurtera guère les oreilles les plus sensibles.

Le diesel reste plus polluant

Les problèmes les plus importants en termes d'émissions polluantes des voitures diesel ont été résolus avec l'introduction des filtres à particules. Mais les normes se sont encore resserrées, et les constructeurs automobiles doivent redoubler d’efforts afin que les nouvelles voitures diesel soient conformes aux règles. Ce qui augmente leur prix d’achat. Tout cela s’explique surtout parce que l’importance accordée auparavant aux émissions de CO2 (qui favorisait généralement les voitures diesel dont le gouvernement faisait même la promotion) s’est maintenant concentrée sur les émissions de particules fines, telles que le NOx (nettement plus élevées avec le diesel).


Mais même si une voiture diesel respecte a priori les normes sur papier, elle émet tout de même des polluants beaucoup plus nocifs pour l'homme et l'environnement qu'une voitures à essence. Les nombreux « diesel gates » ont démontré que les normes étaient systématiquement dépassées. Dans l’ensemble, on a constaté que la différence entre la consommation réelle et la consommation affichée des véhicules diesel est souvent importante, et que cette différence augmente.

Plus forcément moins cher à l'usage

À côté de ces considérations en matière d'environnement, c'est essentiellement au niveau financier que se situe la différence entre les deux motorisations. Le choix dépend d'une série de facteurs : le nombre de kilomètres parcourus annuellement, le prix d’achat de la voiture, sa valeur de revente, sa cylindrée, sa consommation... Le diesel a contre lui un prix d'achat généralement supérieur et des entretiens plus coûteux. Jusqu'à récemment, cela était encore en partie compensé par les prix plus bas du diesel, mais la différence à la pompe n’existe pratiquement plus. Il reste encore une longévité plus importante du moteur et des prix de revente plus élevés. Mais ce dernier aspect n’est plus aussi avantageux, entre autres, à cause des prix plus élevés du diesel, mais aussi des politiques défavorables aux voitures diesel, à l’image de la dernière modification de la taxe de mise en circulation qui les désavantage.
 

De moins en moins d'arguments pour le diesel

Une voiture diesel est donc de moins en moins attractive. Cela reste une option si vous faites beaucoup de kilomètres par an (40 000 km ou plus), et cela tout en considérant l’évolution du prix du carburant. Par ailleurs, une voiture diesel est parfois préférable à des modèles de voiture à essence à consommation élevée (petits véhicules utilitaires, SUV, fourgonnettes ...), dont la différence de consommation entre une version diesel et une essence reste considérable.