Dossier

Rouler plus propre

24 août 2018
rouler-plus-propre

24 août 2018

Ce pourrait être votre contribution personnelle à la lutte contre le réchauffement climatique : acheter une voiture la plus "propre" possible. Qu’est-ce que ça signifie ?

Une voiture la moins polluante possible

L'auto la plus écologique... c'est celle qui reste au garage. Ou, mieux, celle qui n'est jamais produite ! Même les technologies les plus prometteuses apparaissent bien moins écologiques quand on prend en compte le cycle complet du véhicule. Il n'empêche que, en choisissant une voiture la moins polluante possible et en adaptant son comportement de conducteur, on peut réduire sensiblement les nuisances, tout en économisant une quantité non négligeable de carburant et, donc, d'argent.
Les voitures émettant, selon leur constructeur, peu de C02 au kilomètre, bénéficient en Belgique d'un avantage fiscal. Ce sont essentiellement de (très) petites voitures, surtout destinées à la consommation urbaine. Mais des voitures d'autres catégories ont adopté des moyens (carburants "alternatifs", moteur électrique d'appoint, etc.) propres pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le rôle des constructeurs

L'industrie élabore une série de solutions technologiques visant à réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2), l'un des principaux responsables de l'effet de serre, dont une bonne partie provient de la combustion des combustibles fossiles consommés par nos véhicules sous forme d'essence ou de diesel notamment. Les recherches portent à la fois sur les carburants de substitution (biomasse, gaz naturel, hydrogène), sur la conception même de la voiture (poids, aérodynamique, cylindrée, transmission, carburant) et sur le type de moteur (hybride, électrique, pile à combustible).

Reste à savoir si les tests officiels d'homologation sont réellement honnêtes. Le Dieselgate nous a montré que c'était loin d'être toujours le cas. Tout comme les soupçons de tricherie dans les données d'émissions qui pèsent encore sur d'autres fabricants.

Le rôle des pouvoirs publics

Eux aussi ont leur rôle à jouer dans une réduction de l'impact écologique de la circulation. Aménagements routiers pour éviter les accélérations inutiles; fiscalité encourageant l'achat de voitures neuves moins polluantes: il s'agit de passer d'un mode de taxation basé sur la puissance et le poids à un système fondé sur le score "écologique" de la voiture.

Le rôle des conducteurs

Vous avez également un rôle essentiel à jouer. Car la façon de conduire influence considérablement la consommation de carburant et, donc, l'impact sur l'environnement. On peut économiser jusqu'à 30% de carburant et donc réduire les émissions polluantes dans les mêmes proportions en respectant quelques principes simples.

Critère écologique dans nos tests

Rares sans doute seront les consommateurs à baser le choix de leur nouvelle voiture sur des critères uniquement écologiques. Mais cet aspect n'en prend pas moins une importance grandissante, et les constructeurs eux-mêmes commencent à mettre l'accent sur l'impact environnemental de (certains de) leurs véhicules. C'est pourquoi nous introduisons désormais dans nos tableaux comparatifs un critère "impact écologique" qui mesure le degré de pollution des voitures. Si l'avenir de la planète est au tout premier plan de vos préoccupations, vous savez ce qu'il vous reste à faire…