Dossier

Voiture partagée : intéressant pour vous ?

13 janvier 2022

La voiture partagée, ou autopartage ou encore car sharing, connaît un succès croissant, que l’offre émane de sociétés comme Cambio ou Partago, ou de simples particuliers. Mais il n’est pas évident de renoncer à sa propre voiture. La voiture partagée est elle une solution intéressante pour vous ?

La voiture partagée, c’est quoi ?

Le car sharing implique de renoncer à son propre véhicule privé qu’on était seul à pouvoir conduire (avec son partenaire et d’autres membres de sa famille), pour partager une voiture ou l’utiliser conjointement avec d’autres personnes.

Il y a deux possibilités de faire du car sharing :

  • Via une société de car sharing : dans ce cas, vous êtes client d’une entreprise qui met sa propre flotte de véhicules à la disposition de ses clients ou de ses membres. Généralement, vous payez des frais variables sur base des kilomètres parcourus ou du temps pendant lequel vous utilisez la voiture, parfois vous payez aussi un abonnement mensuel ou annuel. Après usage, vous restituez la voiture. Si vous devez la remettre à l’endroit où vous l’aviez prise, on parle d’autopartage «en boucle». Si vous pouvez la laisser à un autre endroit, mais quand même à l’intérieur d’une zone déterminée, on parle d’autopartage «flottant ».
  • Car sharing entre particuliers : avec cette formule, ce sont des propriétaires particuliers qui mettent leur propre voiture à disposition d‘autres personnes habitant dans leur environnement. Dans ce cas, deux formules sont possibles.

    1. Vous êtes membre d’un groupe de car sharing au sein duquel une ou plusieurs voitures sont partagées avec des habitants du quartier. Cela fonctionne généralement avec un agenda en ligne. Etant emprunteur vous intervenez aussi dans les frais fixes, comme l’assurance, le contrôle technique et l’entretien. Avec cette formule de car sharing «à frais partagés», vous réglez tout directement avec le propriétaire de la voiture.

    2. Vous pouvez vous-même partager votre propre voiture en l’enregistrant sur une plateforme en ligne. La personne qui souhaite l’utiliser s’enregistre également et introduit une demande de réservation pour une voiture de son choix. Le paiement se fait par kilomètre et par heure/jour/semaine. Une partie de cet argent va à la plateforme de facilitation du car sharing.