News

Dieselgate : le combat pour l’indemnisation des clients lésés se poursuit

17 septembre 2019
Action dieselgate Visage noircit par la pollution

Quatre ans après le début de l’affaire, nous appelons le groupe Volkswagen a tourner la page en indemnisant les consommateurs floués. En parallèle, nous avons demandé à la nouvelle  présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, de se saisir du dossier.

Il y a 4 ans éclatait l’affaire du Dieselgate, quand on découvrait que le groupe Volkswagen avait trompé les consommateurs en leur vendant des voitures émettant nettement plus de NOx qu’annoncé. Suite à ce scandale, les consommateurs américains avaient pu compter sur une indemnisation. Mais pour les consommateurs européens, rien !  

Test Achats (ainsi qu’Altro Consumo en Italie, OCU en Espagne et Deco Proteste au Portugal) ont donc décidé d’introduire une action collective contre le groupe VW. L’objectif ? Obtenir une indemnisation pour toutes les personnes lésées par les pratiques du groupe automobile. L’action a été jugée recevable fin 2017 par le tribunal de première instance de Bruxelles. La phase officielle de négociation ayant pris fin, l’affaire sera prochainement refixée devant le juge.

Quatre ans déjà

À l’occasion du 4e anniversaire du Dieselgate, nous appelons le groupe VW à tourner la page de cette sombre histoire en indemnisant les consommateurs concernés. Et nous poursuivrons notre combat jusqu’à ce que cela soit le cas.

Nous espérons également que le groupe automobile investira dans la mobilité du futur, en produisant des véhicules plus propres, et répondant aux attentes des consommateurs.  

Un appel à Ursula Von der Leyen

En parallèle à notre combat judiciaire, nous poursuivons notre action sur le plan politique. Nous avons adressé une lettre ouverte à la nouvelle présidente de la Commission européenne, l’exhortant à se saisir du dossier, et à faire pression sur le groupe VW pour qu’il indemnise tous les consommateurs européens lésés. L’Europe a besoin d’industries fortes et puissantes. Mais cela ne leur donne pas le droit de ne pas assumer leurs responsabilités.