News

Les camionnettes doivent atteindre le niveau de sécurité des voitures particulières

22 décembre 2020

On en voit de plus sur nos routes, des camionnettes roulant pour toutes sortes de magasins et de services de livraison. Mais à quel point sont-elles sûres ? Le test d’Euro NCAP montre qu’il reste une sérieuse marge d’amélioration.

Les camionnettes n’ont pas trop bonne réputation. On les considère parfois comme des “cowboys de la route”, souvent à cause des régimes de travail imposés par les services de livraison, qui paient leurs chauffeurs au nombre de colis livrés. Depuis la crise sanitaire, leur présence dans le trafic a encore augmenté, avec une recrudescence d’accidents à la clé. Euro NCAP, l’organisation partenaire de Test Achats qui examine la sécurité des véhicules, s’est penchée sur ces camionnettes.

Manque d’aides à la conduite

Cette étude révèle surtout que les camionnettes sont bien trop peu équipées de systèmes d’aide à la conduite, qu’on trouve de plus en plus sur les voitures particulières. Elles possèdent parfois un système automatique de freinage d’urgence qui détecte les autres véhicules et aide à éviter les collisions, mais elles sont trop souvent dénuées d’un système similaire pour prévenir les accidents avec les piétons et les cyclistes. Souvent, elles n’ont pas non plus de détecteur d’angle mort, de système d’aide au changement de voie ou de système d’alerte de changement de voie. Et, quand ces systèmes sont effectivement présents, ils fonctionnement souvent moins bien que dans les voitures particulières.

Les camionnettes possèdent parfois un assistant de vitesse intelligent, mais il est généralement réglé manuellement et ne donne souvent pas d’information sur la vitesse maximum autorisée. Les systèmes de rappel de bouclage de la ceinture de sécurité sont le plus souvent standards pour le conducteur, mais absents pour les passagers avant.

Bronze, argent, or ou platine ?

Euro NCAP insiste expressément sur l’importance de ces systèmes d’aide à la conduite. Et cela vaut certainement aussi pour les camionnettes, dont l’impact sur un autre véhicule en cas d’accident est souvent plus important de par la construction de la camionnette. C’est pourquoi l’organisation a testé à ce niveau les camionnettes les plus vendues, et leur a attribué des médailles en fonction de la présence de ces systèmes et de leur fonctionnement.

A noter: aucun modèle ne décroche une médaille de platine, et donc un score de 80 % ou plus. Trois modèles obtiennent quand même un premier accessit : VW Transporter, Ford Transit et Mercedes-Benz se voient décerner une médaille d’or pour un score de 60 % ou plus. Ils sont mieux équipés en systèmes d’aide à la conduite ou, tout au moins, les proposent en option, et ces systèmes fonctionnent assez bien. La Ford obtient un très bon score pour la détection des usagers vulnérables. VW Crafter, Ford Transit Custom, Mercedes Sprinter, Opel/Vauxhall Vivaro et Peugeot Expert décrochent l’argent (entre 40 % et 60 %). La détection des autres usagers de la route et l’assistance au changement de voie brillent souvent par leur absence ou fonctionnent nettement moins bien. La médaille de bronze signifie un score entre 20 % et 40 %, et ces véhicules ne sont donc pas vraiment à recommander. Cette médaille de bronze est dévolue aux Citroën Jumper et Jumpy, Fiat Ducato, Peugeot Boxer, Iveco Daily et Toyota ProAce. D’autres modèles, les Nissan NV400, Fiat Talento, Renault Master et Trafic et Opel Movano font encore moins bien.

Euro NCAP teste aussi la sécurité des voitures particulières. Vous en trouverez ici les résultats récents.

Les résultats du crash test des camionettes, vous les trouvez en détail sur le site de Euro NCAP.

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

Commentaires

Soyez le premier à commenter
Community

Mobilité

Conversations liées