News

Dieselgate: "le CEO de VW doit rejoindre la table des négociations"

29 juillet 2022
dieselgate

Nous avons demandé au tribunal de commerce de Bruxelles d'engager une procédure de conciliation contre le groupe Volkswagen. Cette procédure exigerait que le CEO de la firme automobile se présente en personne.

Cela fait maintenant 6 ans que nous avons attaqué en justice le groupe Volkswagen dans le cadre de l'affaire du Dieselgate. En tant qu’association de défense des consommateurs, nous avons réclamé des dommages et intérêts au nom de milliers de propriétaires belges de Volkswagen dont les voitures avaient perdu de la valeur. En cause, un logiciel frauduleux qui faisait paraître leurs chiffres d'émissions plus roses qu'ils ne l'étaient réellement.

 

Deux poids, deux mesures

Entre-temps, Volkswagen a accordé des indemnités en Allemagne et au Royaume-Uni. Pas moins de 226 000 propriétaires allemands de VW ont reçu jusqu’à 6 500 euros de compensation. Quelque 91 000 conducteurs britanniques de Volkswagen peuvent réclamer plus de 2 600 euros chacun. Mais le groupe VW n'a pas répondu à la demande de ses clients belges.

“Nous voulons que cette discrimination cesse", déclare Julie Frère, porte-parole de Test Achats. “VW ne peut continuer à fuir sa responsabilité.” Des arrêts récents de la Cour de justice de l’Union européenne contre Volkswagen confirment notre action contre la firme allemande. 

La demande de procédure de conciliation prévoit que le CEO du groupe Volkswagen comparaisse en personne devant le tribunal de Bruxelles. L'audience devrait avoir lieu en septembre. Si la conciliation n'aboutit pas, Test Achats pourra toujours faire valoir l'action collective. La prochaine audience est prévue pour le 15 mai 2023.

 

VERS NOTRE DOSSIER DIESELGATE