News

Dieselgate : VW condamné en Espagne. Bientôt aussi en Belgique ?

26 janvier 2021
dieselgate

La justice espagnole vient de condamner Volkswagen pour usage de logiciels truqués. Le constructeur devra verser 3 000 € à chaque consommateur espagnol lésé. Un jugement qui, nous l’espérons, se répétera en Belgique. Rendez-vous en février 2022 pour les plaidoiries planifiées dans le cadre de notre action collective.

Les clients espagnols floués par VW sont satisfaits, les belges devront encore patienter. Mais le jeu en vaut la chandelle !

Plaidoiries dans un an en Belgique

Vu l’engorgement des tribunaux belges, les dates de plaidoiries fixées dans le cadre de notre action collective lancée en 2016 n’auront lieu que les 14 et 15 février 2022. Pour rappel, nous réclamons le remboursement des sommes versées pour l’achat des véhicules incriminés, sans obligation de restitution. Notre action a été déclarée recevable par le tribunal de première instance de Bruxelles fin 2017. Et ce dernier a décidé de retenir le système d’opt-out, qui nous permet de représenter tous les propriétaires lésés sans que ceux-ci doivent faire de démarche.

Nous avons toujours été ouverts à une discussion avec VW permettant d’indemniser rapidement les consommateurs concernés. Mais le constructeur automobile a refusé toute solution négociée.

Tenez-vous informé

Vous souhaitez être tenu au courant de l’évolution de notre action collective contre VW ? Consultez notre dossier sur le sujet.

Vers le dossier Dieselgate

Le succès de l’action espagnole en appelle d’autres

Le succès de l’action collective introduite par notre organisation sœur en Espagne nous réjouit et permet d’espérer une issue positive également en Belgique.

Le tribunal de commerce de Madrid vient de juger la pratique commerciale de VW déloyale. Le constructeur (qui peut encore faire appel) est condamné à verser une indemnisation de 3 000 € à tous les consommateurs lésés, soit un total de 16 332 000 €. Un montant important justifié par le fait que VW a poursuivi la procédure judiciaire malgré le fait que l'organisation espagnole de défense des consommateurs a effectué deux tentatives de conciliation.

Précédemment, en Allemagne cette fois, la Cour fédérale avait condamné Volkswagen à rembourser en partie un client qui avait acheté une voiture équipée d'un moteur diesel truqué. Et dans la foulée, le groupe VW avait décidé d’indemniser un grand nombre de consommateurs allemands en leur versant une indemnisation allant jusqu’à 6 500 €.

Ces revers judiciaires pour le géant de la construction automobile font espérer un dénouement heureux aussi du côté belge.