News

Dieselgate: remboursement de voiture en Autriche

12 juin 2018
Action dieselgate Visage noircit par la pollution

12 juin 2018
Un juge autrichien a jugé qu'un consommateur dupé avait le droit d'être remboursé intégralement du prix de sa Volkswagen. Cela confirme que les consommateurs trompés ont droit à une indemnisation suite au scandale du Dieselgate. Si c'est possible en Autriche, pourquoi pas chez nous?

Le Tribunal de Commerce de Vienne a décidé qu'une consommatrice dupée par le scandale du Dieselgate devait être intégralement remboursée du prix d'achat de sa Volkswagen. Le concessionnaire doit reprendre la voiture, qui a été achetée 26 500 € en 2012, et payer 29 000 € de dommages et intérêts à la cliente: le prix original avec les intérêts.

C'est la décision la plus favorable depuis le début du scandale. Si la cliente avait su que sa voiture était équipée d'un logiciel truqué, elle ne l'aurait jamais achetée, peut on lire dans le jugement.

"Réparations" sans résultats

En 2015, il a été révélé que le groupe VW a trafiqué les chiffres d'émission de NOx pour près de 400 000 voitures belges. Environ 11 millions de voitures diesel des marques VW, Audi, Skoda, Seat et Porsche sont équipés de logiciels truqués dans le monde. Le constructeur automobile refuse de payer une compensation et n'offre qu'une réparation, ce qui ne rend pas les voitures conformes.

Nous estimons que le groupe VW doit offrir une compensations à tous les Belges lésés, comme ça a été fait aux Etats-Unis. C'est la raison pour laquelle nous avons lancé une action collective en 2016 contre le groupe VW et D'Ieteren.

En décembre de l'an dernier, le tribunal a jugé que cette action était recevable et que Test Achats, selon le principe d'opt-out, pouvait représenter tous les consommateurs lésés. Actuellement, nous sommes toujours en négociation avec le constructeur automobile. Si nous ne parvenons pas à un accord, un juge devra régler l'affaire. Le jugement autrichien est un bon précédent européen et prouve que les consommateurs lésés ont droit à une indemnisation. 

Faites-vous partie des victimes?

Inscrivez-vous à notre action collective et nous vous tiendrons régulièrement informés de l'avancement de l'affaire. 

Participez


Imprimer Envoyer par e-mail