News

Auto : bientôt la fin des différences entre les émissions mesurées en labo et sur la route

06 août 2020

Les résultats des tests d'émissions d’une voiture en laboratoire et sur route ne pourront plus différer à partir de 2022. C’est ce que propose la commission du Parlement européen compétente en la matière. Pour le moment, cette différence peut dépasser les 40 %.

La consommation et les émissions d'une voiture mentionnées sur sa fiche technique sont presque toujours beaucoup plus faibles que celles enregistrées dans la pratique. C’est un fait bien connu et souvent dénoncé. Mais un vote acquis en commission Environnement, Santé publique et Sécurité alimentaire du Parlement européen devrait mettre fin à ces discordances dans quelques années.

Mesures de NOx

Les membres de la commission se sont exprimés sur les mesure de NOx. Il s'agit des particules de suie émises lors de la combustion de carburants tels que l'essence et le diesel. Ces particules ont surtout un effet néfaste sur notre santé, moins sur le climat.

Les émissions de NOx sont quantifiées en laboratoire. Mais en Europe, contrairement à d'autres régions du monde, elles le sont également lors d'un test réel sur route, grâce au "Real Driving Emissions test (RDE test)". Ce test est effectué à l'aide d'un système de mesure portable. Dans notre laboratoire d'essai automobile, nous réalisons aussi des tests d'émissions à l'aide d'un tel système, tout comme chez Green NCAP.

Laissons tomber le facteur de conformité

Mais les mesures en conditions réelles de conduite, et les éléments marginaux qui s’y ajoutent, sont moins faciles à contrôler que des mesures en laboratoire. Par conséquent, un "facteur de conformité" était toujours pris en compte. Ce facteur indiquait dans quelle mesure les résultats du RDE pouvaient s'écarter du test en laboratoire. 

Actuellement, ce facteur est de 1,43, ce qui signifie que les émissions "réelles" peuvent être 43 % plus élevées qu'en laboratoire. Mais la commission du Parlement européen souhaite que ce facteur de conformité soit réduit (dans une première phase à 1,32) puis disparaisse complètement à partir du 30 septembre 2022. Elle demande également de renforcer les exigences relatives aux équipements de mesure portables.

Les NOx entraînent des décès prématurés

Selon l'Agence européenne pour l'environnement, l'exposition au NOx ou aux particules fines est responsable d'environ 400 000 décès prématurés par an. Les voitures particulières sont à l'origine de 40 % des émissions totales de NOx dans l'Union européenne.

Conduire de manière plus écologique avec Green NCAP

Les émissions d'une voiture sont un critère d’achat de plus en plus important. Avec Green NCAP, nous attribuons un score à une voiture en fonction de ses émissions de polluants, tant de CO2 que de NOx. Vous trouverez ici les résultats des tests les plus récents.

Vers les résultats Green NCAP

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

Commentaires

Soyez le premier à commenter
Community

Mobilité

Conversations liées