News

Logiciel Tesla Model Y modifié pour de meilleurs résultats au crash-test?

20 septembre 2022
tesla model y s'arrête automatiquement

Les excellents résultats de la Tesla Model Y au crash-test Euro NCAP-test pourraient avoir été rendus possibles par une modification des codes du logiciel.

Le constructeur automobile Tesla pourrait avoir apporté des modifications au logiciel de sa Model Y pour obtenir un meilleur score au récent crash-test d’Euro NCAP. La Tesla Model Y y avait obtenu le meilleur résultat jamais décerné. Un “hacker éthique” a révélé la possible supercherie.

Le logiciel reconnaît l’endroit du crash-test

Le hacker, qui opère sous le nom de GreenTheOnly, a découvert que Tesla a installé sur sa Model Y un logiciel spécifique, appelé ANCAP, avant la livraison de la voiture à Euro NCAP. La Model Y aurait ainsi été à même d’identifier des conditions de test et des lieux déterminés, comme l’emplacement d’un centre de test, en fonction de quoi son logiciel aurait pu être modifié.

Il s’agit essentiellement du logiciel des systèmes d’aide au freinage, comme les systèmes de freinage automatique d’urgence, et des systèmes qui maintiennent le véhicule dans la bonne bande de circulation. Dans ces cas, la voiture va jusqu’à prendre elle-même les commandes des mains du conducteur.

Dans le crash-test, on teste entre autres les systèmes qui maintiennent la voiture dans la bonne bande de circulation.

Une procédure bien contrôlée

Le contournement éventuel des règles est notamment rendu possible par la façon dont Tesla livre ses voitures, explique notre expert automobile Steve Mestdagh. “Normalement, Euro NCAP achète tout simplement ses modèles chez un concessionnaire, sans signaler qu’ils serviront à un crash-test. Mais Tesla ne passe pas par des concessionnaires, on est obligé de lui commander directement sa voiture. De la sorte, il est tout à fait vraisemblable que le constructeur savait que les Model Y étaient destinés à Euro NCAP”, estime-t-il.

En outre, il est particulièrement difficile avec Tesla de percevoir une différence entre deux versions d’un modèle. “D’autres marques procèdent par exemple à des actualisations annuelles de leurs véhicules, qui reçoivent alors chaque fois un autre numéro d’identification”, fait valoir notre expert. “Mais ce n’est pas le cas de Tesla, qui modifie ses modèles en continu, de sorte qu’il est difficile de déterminer si les adaptations du logiciel datent d’avant ou après le crash-test.”

“Il faut poursuivre l’enquête”

Si les conclusions du hacker éthique sont exactes et si Tesla a intentionnellement modifié son logiciel, les conséquences sont évidentes. Michiel Van Ratingen, le CEO d’Euro NCAP, ne souhaite cependant pas tirer de conclusions précipitées. “Nous ne pouvons en tout cas pas tomber dans le piège d’une remise en cause des scores de nos tests de sécurité”, déclare Van Ratingen. “Nous restons convaincus de l’intégrité des scores de tous les autres modèles. S’il devait apparaître que le résultat de la Tesla Model Y a été manipulé, nous prendrons immédiatement les mesures qui s’imposent.”

Voir ici l’article sur le crash-test de la Model Y.

Vous recherchez une voiture électrique ou hybride plug-in ? Comparez ici les modèles les plus récents.

Vers le comparateur voitures